Nova dans la gueule du monde

Mathieu Girod vous embarque dans la sono mondiale aux cotes de ses plus dignes representants. Derriere ces « gueules » il y a des groupes et artistes qui ont faconne l’afrobeat, la rumba, le reggae, l’afrofunk, etc. Ils nous racontent souvenirs, anecdotes et secrets de leurs musiques.

par Mathieu Girod

Épisodes

La sono mondiale de cet été en 20 morceaux

En attendant de découvrir ses futures rencontres, Mathieu Girod termine la troisième saison de #MidiDansLaGueuleDuMonde avec un épisode spécial consacré  aux sorties de l'été avec en prime quelques exclusivités à venir sur les labels Heavenly Sweetness, Out Here Records, Analog Africa, Jarring Effects, Bongo Joe Records, Blanc Manioc, No Format. 
Au programme un voyage musical entre l'Afrique, les caraïbes et les Amériques avec un tour d'horizon des scènes highlife, afro beats, cumbia psychédélique, afro-jazz et biguine.  

11 juillet 2020

1:39:23

Panorama des musiques de lutte contre le racisme et les violences policières autour du monde

En mémoire de George Floyd, de Adama Traoré et tant d'autres, Mathieu Girod propose un tour d'horizon des musiques de résistance dans le monde. De l'afrobeat nigérian en passant par le reggae, le spoken-word créole ou les musiques mandingue, découverte de 20 morceaux d'artistes engagés dans la cause contre le racisme et les violences policières.
 

06 juin 2020

1:38:14

Les Espoirs de Coronthie, la fierté du peuple guinéen

Mathieu Girod profite de la présence d'une partie des musiciens du mythique groupe guinéen Les Espoirs de Coronthie pour revenir avec eux sur leur aventure unique qui dure depuis plus de 28 ans. Actuellement en préparation d'un sixième album inspiré par l'âge d'or des musiques guinéennes dans les années 60, ils racontent leur début à Coronthie, quartier populaire de la capitale Conakry, où tout à commencé. Dans ces rues, la plupart des jeunes tuent le temps dans la rue en jouant de la musique ou au foot, les deux rêves d'une jeunesse aux yeux rivés sur les continents du dollar et de l'euro. Une bande de gamin va sous la houlette de leurs aînés, Les Etoiles de Boulbinet, commencer à jouer la musique traditionnelle guinéenne pour lui offrir une nouvelle destinée, Les Espoirs de Coronthie vont naître et bouleverser la culture de leur pays.
Le leader Boubacar Camara (Manguê) accompagné des chanteurs Machété Touré et Aly Sylla (Sanso) vont poser leurs voix singulières sur un groove mêlant plusieurs époques musicales de la Guinée. Un mélange de sonorités mandingues, de reggae, de mélodies latines, savamment orchestré par les notes du balafon de Mohamed Camara (Yeliké), par la basse du bolon de Amara Camara (Éric) ainsi que les rythmes percussifs du djembé de Kiza Camara et de la calebasse de Nouha Camara (Colga). Sur cette musique complexe et dansante s'ajoute les résonances métalliques du gongoma (sanza guinéenne) de Boy et la kora de Sory Kandia Kouyaté (aka Kandia Kora) et bien-sûr la danse de Kassa. Ils vont dès lors réveiller la musique ancestrale de Guinée et la propager sur le continent africain. Après un premier album remarqué, ils font la rencontre de Antoine Amigues, jeune étudiant français en ethnologie, qui abandonnera rapidement son carnet de notes pour se joindre au groupe en tant que guitariste. Les Espoirs de Coronthie sont désormais au complet. Ils enregistrent aussitôt un second album, Dunyua Iguiri, qui sera vendu à plus de 70 000 exemplaires.Pendant 15 ans le groupe va sillonner les scènes internationales et enchaîner les disques, dont le très acclamé Fougou Fougou (qui est également le nom de leur centre culturel qu'ils ont crée en Guinée). Actuellement, les membres des Espoirs de Coronthie sont situés entre Conakry et la France. Mengue continue ses discours engagés au sein de son projet solo, Sanso est actuellement le deuxième chanteur le plus côté du pays, Colga, Yeliké, Boy et Antoine ont leur propre projet en Europe. Cela n'empêche pas le groupe de se réunir à l'occasion de tournées et d'enregistrer des morceaux qui deviennent de véritables symboles de fierté auprès de la jeunesse guinéenne. La formation poursuit actuellement son travail de mise en valeur du patrimoine culturel guinéen en préparant minutieusement son retour avec un album en hommage aux orchestres nationaux du label Syliphone aux temps de Sékou Touré.   

30 mai 2020

1:34:24

The Scorpios يأألهجروك ressuscite l'âge d'or psyché funk soudanais des 70's

Mathieu Girod est parti à la rencontre du plus funky des groupes soudanais lors de leur participation à la Black Atlantic Live Session à l'Opéra Underground. Inspiré par la vague psychédélique funk qui a inondé le Soudan dans les 60's et 70's, The Scorpios a décidé de redonner vie à cet âge d'or d'une manière authentique et sincère.  La plupart des membres du groupe se sont formés dans des mariages et des festivals religieux. Avec la montée du fondamentalisme religieux, le groupe a fui leur pays d'origine pour trouver refuge en Angleterre dans les années 80. C'est à Londres qu'il rencontre le producteur et multi-instrumentiste Adam Bulewski qui tombe amoureux de leur son. Ensemble, ils élaborent une musique qui puise dans le "swinging Khartoum" des années 60 et 70 dont le père de Regia Ishag, la chanteuse du groupe, fût un des principaux artisans avec le mythique The Scorpions.
Adoubé en Europe avec la sortie de leur premier album sur le label Afro7, The Scorpios poursuit son expérimentation des sonorités traditionnelles des différentes parties du Soudan avec la funk seventies africaine. En exclusivité, les musiciens dévoilent des extraits inédits de leur futur disque.  

23 mai 2020

1:42:37

Youn Sun Nah (나윤선), la chanteuse de Séoul qui bouleverse le jazz vocal

Le Montreux Jazz Festival annule son édition 2020, comme beaucoup d'autres grands rendez-vous musicaux. A cette malheureuse occasion, Mathieu Girod sort une interview qu'il avait soigneusement gardée de côté, réalisée dans son festival de prédilection.  Rencontre avec la grande voix coréenne Youn Sun Nah, icône mondiale du jazz vocal, considérée comme la relève de Billie Holiday et Sarah Vaughan.
C'est à 5 ans que l'artiste commence le piano. Après des études de lettres et un début de carrière dans la mode, elle se lance dans le chant avec le Korean Symphony Orchestra dans un répertoire gospel. Décidé à poursuivre le chant, elle quitte Séoul pour Paris en 1995 pour étudier le jazz dans la prestigieuse école, le CIM . Elle commencera alors à se produire dans les clubs et enregistrera son premier album. Aujourd'hui, cela fait plus de deux décennies que Youn Sun Nah impressionne par ses techniques de jazz vocal et de swing. Alternant les timbres de voix, capable de passer de l'onomatopée aux pianissimos tout en se munissant de son instrument fétiche, la kalimba, Youn Sun Nah raconte son destin musical dans son nouvel album "Immersion".  

18 avril 2020

1:50:46

Rokia Traoré, le chant de la culture mandingue et des mères africaines

Rokia Traoré est considérée comme une des plus grandes chanteuses du continent Africain de ces 20 dernières années. Toujours à diffuser ses messages sur les scènes du monde, l'artiste malienne, telle une nomade, transporte son art dans les différents pays qu'elle traverse. Le voyage elle le porte en elle depuis son enfance. Fille de diplomate, elle grandit entre l'Arabie Saoudite, l'Algérie, la Belgique et la France. Une jeunesse où l'artiste va s'ancrer dans la musique grâce à sa première guitare que lui offre son père. Elle enregistre ses premiers morceaux en 1995 sous la houlette du grand bluesman malien Ali Farka Touré. Deux ans plus tard, sa participation au Festival Musique Métisses d'Angoulême révèle sa voix au monde et sa carrière prend un tournant.
Plus de deux décennies se sont écoulées depuis ce moment, la musique de Rokia Traoré a séduit la planète avec sa musique engagée et riche d'influences. Un mélange subtile de traditions mandingues et de blues-rock soutenu par sa voix inimitable, grave et légèrement voilée, la chanteuse est dotée d'un puissant vibrato avec lequel elle grimpe parfois dans les aigus. Six albums acclamés et récompensés, on ne compte plus les prix obtenus par la chanteuse (World Music Awards de la BBC Radio 3, Victoire de la musique dans la catégorie « musiques du monde » ainsi que le prix de la meilleure artiste aux Songlines Music Awards).  De son premier album "Mouneïssa" en passant par "Tchamantché", "Beautiful Africa" ou "Né So", son sixième et dernier album en date, Rokia Traoré s'engage en musique pour défendre l'humanité et les femmes. En français, en anglais ou en bambara, la chanteuse milite et raconte l'histoire de son peuple sur les scènes internationales.Après son dernier disque, enregistré comme le précédent avec le producteur John Parish, Rokia s'est intéressée en détails à l'histoire du Mali. Elle présentait Dream Mandé Djata, un hommage aux chants griotiques et à l'épopée l’épopée de Soundiata Keïta, fondateur de l'Empire Mandingue au XIIIe siècle. Ce véritable héros national et socle de l'histoire commune des maliens incarne les valeurs de dignité et de résistance dans l'imaginaire collectif. Des vertus que Rokia Traoré affiche si l'on devait faire un parallèle avec sa récente détention et grève de la faim en mars dernier. #Justice4Rokia  

11 avril 2020

1:50:32

Mahalia, la nouvelle étoile de la soul et du R'n'B

L'Angleterre continue de s'affirmer comme le nouveau vivier du jazz et de la soul. Mathieu Girod a rencontré au Ninkasi Kao à Lyon, une de ses nouvelles représentantes, Mahalia. Biberonnée par les musiques américaines et par le reggae qu'écoutait sa famille de musiciens et notamment sa mère, une chanteuse d'origine jamaïcaine, la jeune mélomane va très vite reprendre le flambeau.
À 13 ans, elle est signée sur un label et dès lors, Mahalia commence a sortir régulièrement des singles et des EP. En 2017, elle se fera connaître au monde avec l'interprétation de son titre "Sober" lors de la session  A Colors Show sur Youtube, qui atteint aujourd'hui plus de 40 millions d'écoutes. Sa soul envoûtante et son r'n'b cosmique va se propager l'année suivante avec son EP "Seasons" qui permettra à Mahalia de faire les premières-parties de Lauryn Hill. Les collaborations vont alors se multiplier. La chanteuse sort en 2018 son nouvel album "Love and Compromise" et en profite pour inviter sur un morceau de sa musique mi old-school, mi futuriste,  la star montante de l'Afro Beats, Burna Boy. Un album riche d'influences et puissant, à l'image de la carrière de l'artiste.   

04 avril 2020

1:49:39

Clinton Fearon, illustre étendard de l'histoire du reggae

Mathieu Girod est parti rencontrer le musicien iconique du reggae, Clinton Fearon. Véritable gardien du temple de cette musique, le chanteur, guitariste et bassiste jamaïcain fait parti des pionniers du Reggae Roots.  C’est en 1969 qu’il rejoint le légendaire groupe The Gladiators, au chant, mais aussi à la basse et à la guitare.  Une formation qui deviendra emblématique dès les années 70 avec des titres comme  "Chatty Chatty Mouth" et "Rich Man Poor Man" devenus cultes aujourd'hui, et dont Clinton Fearon était l’interprète.
Dans cette période, on le retrouvera en tant que musicien de session au Studio One de Coxsone et au Black Art Studio du légendaire Lee "Scratch" Perry. À la fin des années 80, lors d'une tournée aux Etats-Unis avec les Gladiators, Clinton  décide de rester là-bas et de s'aventurer en solo. Il formera tout d'abord The Defenders avec quelques membres du groupe puis son propre projet solo accompagné d'une nouvelle formation, The Boogie Brown Band. Depuis les années ont passé, une quinzaine d'albums à son actif, dont son nouveau, History Say (Baco Records), un disque où le chanteur raconte cinq décennies d'histoire du reggae et de la musique de son île.  

28 mars 2020

1:54:52

Chucho Valdés, le roi du jazz afro-cubain guidé par les orishas

Rencontré en amont de la soirée "Tribute to Roy Hargrove" lors du Jazz à Vienne, Chucho Valdés, celui que l'on surnomme le "Mozart cubain" se confiait sur sa rencontre avec le trompettiste américain pour le projet américano-cubain Crisol. L'occasion pour le géant du jazz cubain (récompensé de neuf Grammy Awards) de raconter ses débuts aux côtés de son père Bebo Valdés, alors directeur artistique du cabaret La Tropicana à la Havane. Un lieu qui le formera au jazz et aux musiques afro-descendantes, il accompagnera de nombreuses pointures telles que Nat King Cole ou Sarah Vaughan.
Initié par son père aux sonorités afro-caribéennes qu'il incluent dans des rythmes appelés "Batanga", Chucho va s'intéresser de plus en plus au tambour batá, instrument sacré de la religion yoruba à Cuba. Une fois Bebo exilé en Europe pour fuir le régime castriste, Chucho va suivre le chemin paternel en sortant un album concept qui révolutionnera la musique afro-cubaine, Jazz Batá, en 1972. Il constitue ensuite différents groupes, notamment le Orquesta Cubana de Música Moderna, puis le fameux groupe Irakere, qui le fera connaitre au monde.46 ans plus tard, le célèbre pianiste revisite son mythique album de 1972 en sortant Jazz Batá 2. Un disque qui marque également le centenaire de Ramón »Bebo » Valdès (1918-1913). Chucho Valdés livre une expérimentation sonore complexe et riche d'influences en tissant un lien d’une manière inédite entre le panthéon yoruba, les musiques afro-cubaines et le jazz.  

21 mars 2020

1:45:45

Bonga, le combattant à la voix rocailleuse

Grand ami de notre cher et regretté RKK (Rémy Kolpa Kopoul), Bonga  s'est livré au micro de Mathieu Girod lors de son passage l'été dernier au Festival Jazz à Vienne. L'occasion pour cette légende de la musique angolaise de replonger dans sa jeunesse en Angola, ses rencontres, son exil en Europe, sa carrière de sportif avortée pour la musique. Voix de la décolonisation, son timbre rauque et son univers vont populariser le Semba, qui deviendra le style musical de la résistance angolaise.
La vie de cet homme est un roman. José Adelino Barceló de Carvalho, de son nom africain, Bonga Kuenda, quitte l'Angola alors colonie portugaise dans les années 60 pour mener une carrière d'Athlète à Lisbonne. Champion du Portugal du 400 mètres en 1968, Bonga s’engage dans la lutte pour l’indépendance après avoir rejoint le club sportif Benfica. Recherché par la police politique en raison de son engagement, le sportif va vite troquer ses médailles pour la musique et la résistance en s'exilant à nouveau. Il arrive à Rotterdam au sein d'une forte communauté cap-verdienne et commence à composer avec eux. Il adopte le nom de Bonga Kuenda et enregistre un des plus grands albums de la musique africaine,«  Angola 72 ». Il est alors avec Fela Kuti, le premier artiste africain a renouer avec les formes ancestrales de la musique du continent. Depuis, presque 50 ans se sont écoulés, le chanteur continue à véhiculer ses chansons, ses idées politiques et ses souvenirs quelques fois nostalgiques, emprunts de "saudade". C'est la thématique de son dernier album en date "Recados de Fora" (messages d'ailleurs), qu'il présente en détails dans cet épisode de #MidiDansLaGueuleDuMonde.  

14 mars 2020

1:39:58

"Ludi", le jeu musical et cinématographique de Chassol

A l'occasion de son émission spéciale ce mardi soir sur Nova pour sa venue aux Inrocks Festival, Mathieu Girod partage sa rencontre avec Chassol qui jouait en exclusivité Ludi au Montreux Jazz…  

03 mars 2020

1:33:16

David Walters, le rayonnement musical créole planétaire

À l'occasion de sa venue à Lyon pour les Nuits Zébrées de Nova, Mathieu Girod a rencontré David Walters au 360 Music Factory à Paris lors du Festival Au Fil des Voix. C'est dans cette ville que l…  

24 février 2020

1:43:01

M'Toro Chamou, le porte-parole de la révolution musicale de Mayotte

Lors du Festival au Fil des Voix, Mathieu Girod s'est rendu au 360 Paris Music Factory pour rencontrer M'Toro Chamou. Juste après son concert dans ce fameux lieux niché au cœur du 18ème…  

13 février 2020

1:45:44

Nu Guinea, l'exploration de Naples des 70s à la sauce disco-funk boogie

Avant leur concert au Montreux Jazz Festival dans le Liszto Club, Mathieu Girod avait rencontré le plus funky des groupes napolitains, Nu Guinea. L'occasion de parler de leur fameux album Nuova…  

05 février 2020

1:28:34

Gyedu-Blay Ambolley, le James Brown ghanéen du highlife

Mathieu Girod démarre l'année 2020 en rencontrant une légende du highlife ghanéen, Gyedu-Blay Ambolley. Croisé au début de l'hiver lors du Tribu Festival à Dijon, le chanteur et multi-instrumentiste…  

15 janvier 2020

1:41:05

Manu Dibango fête ses 86 ans et raconte ses 60 ans de carrière

Mathieu Girod revient sur sa rencontre avec le plus iconique des musiciens africains, Manu Dibango. Lors de son "Safari Symphonique" au Jazz à Vienne, un concept afro-jazz et classique qui célèbre…  

17 décembre 2019

1:6:40

Blick Bassy chante la mémoire du héros camerounais Ruben Um Nyobè

Juste avant son concert dans le théâtre antique de Lyon lors du festival Les Nuits de Fourvière, le bluesman camerounais s'est livré au micro de Mathieu Girod sur son quatrième album "1958". …  

01 décembre 2019

1:3:10

Moonlight Benjamin, la voix de la résistance haïtienne

Après son concert remarqué à Jazz à Vienne, Mathieu Girod est parti à la rencontre de la poétesse et chanteuse haïtienne  Moonlight Benjamin.  L'artiste charismatique à toujours mêlé les genres…  

28 novembre 2019

52:16

Ajate, l'afrobeat du pays des samouraïs

Ils annoncent un nouvel album pour février 2020, Mathieu Girod a rencontré  le groupe pour découvrir en exclusivité ce futur opus, à l'occasion de leur passage au péristyle de l'Opéra de Lyon l'été…  

19 novembre 2019

1:31:49

Youssou N'Dour, 40 ans d'histoire de la musique sénégalaise

C'était le 20 juillet dernier lors du Festival les Nuits de Fourvière, notre reporter Mathieu Girod a rencontré le légendaire chanteur sénégalais Youssou N'Dour. Doté d'une voix faite de ténor et…  

05 novembre 2019

1:31:02

Oui, Mayra Andrade est la nouvelle ambassadrice de la musique capverdienne

Mathieu Girod est parti à la rencontre de celle qu'on considère comme l'héritière de Césaria Evora.  Mayra Andrade présente son nouvel album Manga, son histoire personnelle qu'elle chante dans une…  

23 octobre 2019

1:6:04

Kokoroko, le phénomène afrojazz londonien

C'est dans les quartiers cosmopolites du sud de Londres qu'une bande de jeunes musiciens décident de s'inspirer des sons de leurs aînés pour créer une musique nouvelle marquant ce lien…  

15 octobre 2019

1:57:51

Seun Kuti : l'héritier de l'afrobeat et du panafricanisme

Réaliser un marathon de festivals sous le plomb de la canicule ? On a tenu le pari harnachés de nos casques, de nos micros et de notre bravoure. Mathieu Girod est allé à l’assaut du Montreux Jazz…  

10 octobre 2019

1:7:56

Kassav' : Zouk toujours

A l'occasion de leur tournée anniversaire célébrant 40 ans d'aventure avec une date prévue le 7 juillet à Jazz à Vienne, Mathieu est parti à la rencontre de leur guitariste chanteur, Jacob Desvarieux…  

04 juillet 2019

1:33:48

The Mauskovic Dance Band : plongée dans les sous-sols d'Amsterdam

Mathieu Girod à profité de ses pérégrinations lors de Nuits Sonores pour rencontrer, au café, le leader du groupe amstellodamois. Connu pour avoir été le batteur de Jacco Gardner et de Altin Gun, ce…  

25 juin 2019

1:29:54

BCUC : La transe sud-africaine qui parle au monde et aux ancêtres

Pour comprendre leur musique explosive mêlant spiritualités africaines, rythmes percussifs, soul et esprit punk, Mathieu Girod est parti à leur rencontre. BCUC (pour Bantu Continua Uhuru…  

12 juin 2019

1:34:10

Madalitso Band : Le nouveau visage de la banjo music du Malawi

Des marchés de Mtandiré, leur bidonville de la capitale Lilongwe, aux scènes internationales, les deux musiciens ont sorti leur nouvel Wasalala sur le label suisse Bongo Joe Records. C'est dans…  

03 juin 2019

1:5:44

Le label tropicaliste Atangana Records exhume les trésors musicaux du célèbre producteur antillais Henri Debs

C'est à son hôtel, autour d'un café, le lendemain de sa prestation lors d'une soirée Mawimbi à Paris, que Déni Shain nous raconte ses 20 ans de voyages et de recherches musicales autour du monde. …  

27 mai 2019

1:31:30

Exile One, premier groupe antillais au sommet des charts français

Au 62 Rue Mazarine dans le 6ème arrondissement de Paris, les clients dansent jusqu'à l'aube sur la mezzanine/forêt vierge de la fameuse brasserie l'Alcazar. Une fois par mois se tient les Cancan…  

21 mai 2019

1:34:21

Tu veux en découvrir plus ?

Tous nos podcasts

À lire aussi

player
En direct Radio Nova

player player
player

Bibliothèque

Bibliothèque mise à jour !