Rocé : « Demain, nous allons fédérer les forces de résistance »

La plume la plus politique du rap francophone nous engage à tisser des « lianes solides » entre les mouvements « écologistes, féministes, anticapitalistes et panafricains », pour faire briller les énergies « cachées sous la brume des systèmes d’oppression ».

Christophe Siébert : « Demain comme aujourd’hui, les diamants brillent mieux dans la merde »

À Clermont-Ferrand, ce romancier de l’apocalypse, qui flippe à mort dès qu’il entend parler d’utopies, nous offre une visite guidée de sa Gotham City post-soviétique : la « République indépendante de Mertvecgorod », dégueulasse et corrompue, où les kebabs ont enfin ce goût d’hydrocarbure dont il rêve la nuit.

Maya McCallum : « Demain, chaque jour, une heure à ne rien faire, rideaux tirés »

À Paris, cette dessinatrice franco-écossaise esquisse le « service civique d’inactivité », un rendez-vous quotidien obligatoire avec l’ennui et « l’immobilité inefficace », sans écrans ni yoga. Zéro injonction à être zen. Une heure pour que dalle, nada, walou. Waou !

Camille Brunel : « Demain, plein les villes, des chênes centenaires »

Lauréat 2020 du Prix de la Page 111, cet écrivain de Châlons-en-Champagne nous branche sur un plan de reforestation de l’Europe, pour planter des cèdres ou des saules à la place des champs de monocultures qui servent, majoritairement, à nourrir le bétail.

Romain Dutter : « Demain, les murs seront remplacés par des ponts »

Ce travailleur social organisa pendant dix ans des concerts à la prison de Fresnes, en invitant Gaël Faye, Vaudou Game, Youssoupha ou Sofiane Saidi. Co-auteur d’une BD sur cette expérience électrique, il aimerait maintenant, d’un geste, faire sauter les barrières de béton.

Balaphonics : « Demain, toute philosophie de distinction entre les races sera pour toujours discréditée »

Tandis que les thèses d’extrême-droite n’ont jamais eu tant d’écho dans l’Hexagone, cette fanfare afro-groove francilienne relit les mots du dernier empereur d’Ethiopie, Haïlé Sélassié, prononcés à la tribune des Nations-Unies en 1963.

ÉCOUTEZ DU BON SON AVEC UN PUR SON

ÉCOUTEZ DU BON SON AVEC UN PUR SON

Profitez des radios en qualité supérieure AAC 256, des bons plans exclusifs, de la newsletter Nova Selecta… Et construisez votre bibliothèque personnalisée.

Inscrivez-vous

Déjà inscrit ?

Connectez-vous

Sarah Biasini : « Demain, la vérité nous sautera aux yeux »

Avant de reprendre le rôle de « Mademoiselle Julie » au festival d’Avignon, la fille de Romy Schneider nous incite à porter des lunettes extra-sensorielles, les « Véri-Verres », qui révéleront instantanément les émotions de notre entourage, telle une « réalité augmentée adaptée aux relations sociales ». Vu ?

Yves Pagès : « Demain, grêveuses, grêveurs, le système va imploser en douceur »

À Paris, cet écrivain et éditeur fomente la révolte « horizontale » de « l’an zéro virgule un », lors d’une « panne d’oreiller interactive » des Français.es, épuisé.e.s par « les excréments de langage » et « la guérilla psychique du capital-risque ».

Marcelle Gaitet : « Demain, travaillez raisonnablement pour vivre raisonnablement »

Dans l’Ain, cette bouchère à la retraite – qui vient de fêter ses 90 ans et se trouve être, ça alors, la grand-mère du créateur de ce podcast – découpe des conseils sur-mesure pour les générations futures.

player
En direct
Radio Nova

player player
player

Bibliothèque

Bibliothèque mise à jour !