Aller au contenu principal

La Potion de Naïssam Jalal (2/2) : la méditation comme arme révolutionnaire

Aujourd'hui dans la Potion, on retrouve la flûtiste Naïssam Jalal.

Tous les jours dans Nova Lova, Jeanne Lacaille vous propose une chronique sur les musiques rituelles, les rythmes issus des musiques de guérison (traditionnelles ou repassées à la moulinette des musiques actuelles), des plantes ou bien des savoirs hérités racontés par des invité.e.s un peu sorcier.e.s de passage à Nova. Un podcast réalisé par Tristan Guérin.

En 2011, la vibrante Naïssam Jalal réunit autour d’elle l’excellent quartet Rhythms of Resistance pour donner corps à sa révolte tandis qu’éclate la révolution syrienne. Ensemble, ils publient des disques foudroyants tels qu’Osloob Hayati puis Almot Wala Almazala en 2016, dont la fureur sensible traduit parfaitement le titre : la mort plutôt que l’humiliation... Jusqu’alors Naïssam Jalal a surtout composé avec sa douleur et sa colère. Mais en 2019, elle s’est tournée vers un registre beaucoup plus intérieur, beaucoup plus spirituel aussi, avec le disque Quest Of The Invisible (Les Couleurs du Son), qui puise aux sources des musiques méditatives. 

Et si méditer, c'était résister ? 

Un épisode dans lequel la méditation est une arme révolutionnaire, la musique, un antidote au fascisme et la flûte bansuri d'Hariprasad Chaurasia un remède à la mélancolie.  

Naïssam Jalal sera en concert le 15 novembre au Studio de l'Ermitage avec Al Akhareen, son duo avec le rappeur Osloob. 

La Potion
Emissions

La Potion

Par Jeanne Lacaille.
Du lundi au vendredi à 13h30

sonny troupé

Sonny Troupé : "revenir aux médecines traditionnelles, c'est politique"

Aujourd’hui dans La Potion, un des musiciens qui incarne le renouveau du jazz caribéen : le batteur Sonny Troupé ! Il nous explique en quoi, pour lui, revenir aux pharmacopées naturelles et aux médecines traditionnelles est éminemment politique;