Aller au contenu principal
Orion Span : le tourisme dans l'espace pour 2022 ?

Orion Span : le tourisme dans l'espace pour 2022 ?

Dans Plus Près De Toi, la chronique scientifique de Thierry Paret.

Par Thierry Paret

Chaque jour dans Plus Près De Toi, Thierry Paret fait sa chronique scientifique. La voici.

Vivre le quotidien d’un astronaute, tester l’apesanteur, contempler une vue imprenable de la Terre, voir une moyenne de seize levers et couchers de soleil par jour, ainsi que des aurores boréales, le tout à 320 kilomètres d’altitude…C’est la promesse de la Start Up californienne Orion Span, qui vient de présenter au sommet Space 2.0, son projet Aurora Station, premier hôtel spatial dont l’ouverture est annoncée pour 2022. 

Oui, ce nouveau tourisme spatial, dont on parle depuis un bon moment déjà, va donc être désormais possible pour deux raisons. D’abord, parce que le coût des missions spatiales a sensiblement baissé, ensuite, parce que les lancements sont plus fréquents.

Quand on dit que les coûts ont baissé, on va quand même rester tranquilles. C’est moins cher, certes, mais ça va rester au moins dans un premier temps, prohibitif. Il faudra dépenser un peu plus de 650 000 euros la nuit. Or, comme les séjours sont prévus pour durer obligatoirement douze jours, c’est non négociable. Il en coutera un peu moins de 7 800 000 euros, 8 millions d’euros avec la formation…On ne décide pas de partir comme ça dans l’espace en claquant des doigts ! Il faut se préparer physiquement pour, notamment, être capables de supporter les phases de sortie et de retour dans l'atmosphère. Les postulants devront suivre un programme d’entrainement de trois mois au siège du groupe Orion Span à Houston au Texas.

Malgré le prix, les réservations ont déjà commencées.

Pas besoin de se presser…mais quand même ! Si vous voulez faire partie des premiers servis, il va falloir vous dépêcher un peu. Cet hôtel spatial ne pourra accueillir que quatre passagers par séjour, plus deux membres d’équipage. Oui, ne vous attendez pas à un hôtel de cinq étages avec vingt chambre par paliers, l’Aurora Station, qui sera équipée d’un réseau internet sans fil haut débit, fera seulement 42 mètres carrés… 

Pas d’emballement pour l’instant, même si les réservations ont déjà commencé, la construction de l’usine qui doit construire la station n’a pas encore débutée. Aucun contrat n'est encore vraiment signé et le calendrier de seulement quatre ans - 2022 pour les premiers départs - fait douter beaucoup de scientifiques quant à la faisabilité d'un tel projet. 

Horizon 2022

Ceci dit, Orion Span peut tout de même compter sur d'anciens ingénieurs de la NASA et assure avoir déjà développé des technologies de construction de sa station spatiale de sorte à pouvoir l'embarquer sur les différents lanceurs du marché.

Voilà, on en est là. Rendez-vous donc en 2022. Et si le projet Aurora Station réussit, la Star Up envisage de lancer plusieurs modules identiques, et de construire, à terme, une station spatiale privée. M’étonnerais que les plus de cinquante ans voient ça de leur vivant, mais qui sait : le tourisme spatial avance quand même très très vite.

Visuel : (c) Orion Span