Aller au contenu principal

Un mix dans les archives d’Aphex Twin

Le meilleur de ce qui n'a pas été assez entendu.

Par Morane Aubert

25 années aux devants de la musique électronique, sous une pléthore d’alias (AFX, Blue Calx, Bradley Strider, Martin Tressider, Polygon Window, Power-Pill...), et forcément, un héritage déjà bien fourni derrière lui, l’empire Aphex Twin est vaste.

Tellement vaste que FACT a décidé de rendre hommage à la partie cachée de son oeuvre, des morceaux passés inaperçus, "qui méritent un plus d’attention". Parmi eux, des tracks issus de ses premières missives électroniques en 1992, CAT 002 (The Philosophy Of Sound And Machine) ou encore R2D2 (Joyrex J5) : 

Le producteur Irlandais donnait de ses nouvelles l’été dernier - après deux ans d'absence suite à la sortie de son album Syro -, avec un nouvel Ep, Cheetahs, du nom de son synthétiseur analogique.

Visuel : (c) DR