Aller au contenu principal
La playlist du bac

La playlist du bac

Ferme tes bouquins et monte le son : l’Histoire se révise en musique.

Par Anne Donadini et Mathilde Serrell

 Pour toi le lycéen qui s’est foulé le doigt à force de remplir des fiches Bristol, mets ton casque et branche toi sur la playlist de ce prof d’Argenteuil (95).

 
On connaissait déjà les révisions en musique avec Philosong, ces chansons conçues pour que les bacheliers mémorisent mieux les grandes notions de la philosophie. La liberté, le désir, le bonheur, la morale... Des chansons-antisèches qui sont toujours disponibles en ligne.

 
La philo c’est passé, mais pour l’épreuve d’Histoire, un professeur du Lycée Braque d’Argenteuil a mis en ligne sur son blog -  “Bricabraque” (hé hé) - une liste de plus de 150 morceaux mythiques, qui racontent l’histoire de 1945 à nos jours. D’abord, on choisit sa rubrique  – guerre froide, décolonisation ou, puisque vous connaissez vos chapitres par cœur « À la recherche d’un nouvel ordre mondial depuis les années 1970 » - et on écoute les chansons proposées et commentées.

Nova vous fait une sélection de 30 sons incontournables pour viser la mention! De Bob Dylan à Joey Starr.

Le monde de 1945 à nos jours

I AM – "Le Soldat". L’expérience du soldat plongé dans la guerre et les crimes de guerre.

Les grands modèles idéologiques et la confrontation Est-Ouest jusqu’aux années 1970

Bob Dylan - "The Time they're A-changin'". Sur le fossé qui sépare la jeunesse américaine de ses aînés. Ou encore "Oxford Town" sur la difficile déségrégation scolaire aux Etats-Unis.

Billie Holiday - "Strange Fruit". Retour sur les lynchages dont furent victimes de très nombreux Afro-américains.


John Coltrane - "Alabama". Charge contre ce bastion du racisme dans les années 1960.


Nina Simone - "Mississippi goddam".
Chronique du racisme ordinaire dans le Mississippi.


The Temptations - "Message from a black man". Ode à la black pride revendiquée.

Creedence Clearwater Revival – "Fortunate Son". Tous égaux face à la conscription. Mon œil.

 

Joan Baez – "Here’s to you". Retour sur l’affaire Sacco et Vanzetti.

 Bruce Springsteen – "Born in the USA". Les vétérans du Vietnam rentrent désabusés et méprisés au pays. Histoire d’une chanson engagée prise à tort pour un hymne patriotique.


Skatalites - "Malcom X". Un ska en hommage au charismatique meneur afro-américain.

La guerre froide

Boris Vian – "La Java des bombes atomiques". Boris Vian nous met en garde contre les dangers de l’arme atomique.

Bob Marley – "Zimbabwé". Ode à la gloire du jeune pays qui vient (enfin) d’accéder à l’indépendance.

The Clash – "Washington bullets". Joe Strummer, le leader du groupe, y dénonce l’impérialisme américain, soviétique ou chinois et leurs interventions dans de nombreux pays du Tiers-Monde ou non-alignés.

 Serge Gainsbourg - "Negusa Nagast". Dans ce titre, Gainbourg s'intéresse au négus éthiopien Hailé Selassié.

Le nouvel ordre mondial

Fela – "ITT". Dénonciation de l’exploitation de l’Afrique par les transnationales occidentales.

Gil Scott Heron – "Johannesburg". Dénonciation de l’apartheid qui sévit alors en Afrique du sud.

 Tiken Jah Fakoly – "Quitte le pouvoir". Un reggae, malheureusement toujours d’actualité, qui s’adresse aux nombreux dictateurs africains qui confisquent le pouvoir et les richesses de leurs pays.

Bob Marley – "War". Les paroles de cette chanson célébrissime sont en fait une simple reprise d’un extrait d’un discours prononcé par l’empereur éthiopien Hailé Sélassié à la tribune de l’ONU, le 4 octobre 1963.

Abd Al Malik – "12 septembre 2001". Retour sur le 11 septembre 2001 et ses conséquences.

Keny Arkana – "Ordre Mondial". Le nouvel désordre mondial vu par Kenny Arkana.

Sex Pistols – "God save the Queen". L’hymne britannique détourné par de jeunes trublions.

Renaud - "Miss Magie". Une terrible charge contre la Dame de Fer, Margaret Thatcher.

La France de 1945 à nos jours.

On dresse les bilans et mémoires de la seconde guerre mondiale :

Pierre Dac – "Les fils de Pétain". Une chanson de Pierre Dac contre les collaborateurs.

Sefyu – "La 3ème guerre". Retour sur la mémoire de la seconde guerre mondiale et le rôle des troupes indigènes dans la victoire des alliés en Europe.

L ’évolution politique de notre France, finement racontée par nos musiciens nationaux

Zebda – "Le bruit et l’odeur". A partie de la sortie raciste de Jacques Chirac, Zebda s’interroge sur la place des populations immigrées dans la France actuelle.

 Michel Delpech – "Que Marianne était jolie". Marianne et les cinq Républiques.

Hocus Pocus – "Quitte à t’aimer". De la nécessité de regarder son histoire en face.

De Georges Moustaki à Joey Starr – "Le métèque". La perception de la figure de l’étranger en France.

 Tiken Jah Fakoly – "Françafrique". Une dénonciation en règle des ravages du néocolonialisme.

Tryo – "Pompafric". Le système françafrique et ses conséquences. Un peu comme Dub Inc – "Survie" sur les ravages de La Françafrique.

 Alors plutôt que de nous sortir des perles du style « C'est Bob Dylan qui a remplacé Kennedy à la présidence » (on a un joli tumblr de perles de bac, ici), ou de te bourrer le disque dur à la dernière minute, ferme tes bouquins et révise... en chansons.