Aller au contenu principal
Prix du Jury

« Les Misérables » et « Bacurau » reçoivent le Prix du Jury à Cannes

Ladj Ly, Kleber Mendonça Filho et Juliano Dordelles : les cinéastes français et brésiliens récompensés lors de la 72ème édition du Festival de Cannes.

Par La rédac

Réécoutez les portraits de ces cinéastes, présentés dans Néo Géo.

Ce sont deux films politiques, ancrés chacun dans un contexte national particulier, qui ont été récompensés par le Jury de Cannes cette année. Celui des banlieues de la région parisienne pour Les Misérables du français Ladj Ly, et celui du Brésil de Jair Bolsonaro pour Bacurau des brésiliens Kleber Mendonça Filho et Juliano Dordelles.

Dans le Néo Géo du 12 mai 2019, Liz Gomis faisait le portrait de Ladj Ly, acteur, réalisateur et producteur qui porte la voix des banlieues depuis 1996. Après des documentaires dont le très remarqué 365 jours à Clichy Montfermeil et une première version courte de ses MisérablesLes Misérables, est son premier long métrage.

 

Dans le Néo Géo du 30 avril 2019, Véronique Mortaigne présentait le portrait de Kleber Mendonça Filho, cinéaste brésilien pour la deuxième fois en sélection officielle du Festival de Cannes. En 2016, Aquarius, l’histoire d’une journaliste musicale en butte aux provocations de promoteurs  immobiliers, avait fait l’unanimité auprès des critiques. Trois ans plus tard, cet inconditionnel du Parti des Travailleurs brésilien présente Bacurau, réalisé avec Juliano Dordelles, un film qu’il qualifie de « très politique ».

 

© Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images