Aller au contenu principal
Bachar Mar-Khalifé © Habib Saleh

« Zakrini » : la nouvelle merveille de Bachar Mar-Khalifé

« Toujours rappelle-moi, de ne pas oublier le passé »

Par Bastien Stisi

Cinq ans après son magistral album Ya Balad, et deux ans après son hommage au nubien Hamza El Din (The Water Wheel, a tribute to Hamza El Din), le compositeur, chanteur, pianiste et multi-instrumentiste Bachar Mar-Khalifé, fils de la légende libanaise Marcel Khalifé, revient avec un morceau au format minimal et à l’émotivité maximale.

« Zakrini » est le nom d’une ancienne maison de famille, isolée dans les montagnes du nord de Beyrouth, et est aussi le nom de ce morceau absolument superbe, porté par la simplicité d’un piano, d’une voix qui traîne, d’une émotion qui monte. C’est le Bachar de « Layla » qui ressurgit, et qui fait immédiatement mouche (dans le sens : qui fera se moucher ceux qui savent laisser filer une larmichette lorsque les circonstances le permettent).

Le morceau évoque l’oubli, celui que l’on combat ou celui auquel on cède et notre petit doigt ou autre chose, nous dit qu’il annonce un nouvel album à venir pour cet artiste très souvent joué sur cette antenne. « Toujours / Rappelle-moi / De ne pas oublier le passé / Là-bas le bruit / Les bouchons et les klaxons / Parle-moi et protège-moi / De l’oubli / Mamie / Rappelle-moi / Le goût des kakis et des figues / De ta main ».

Visuel © Habib Saleh