Aller au contenu principal
« Video Game » de Sufjan Stevens

« Video Game » : le nouveau single de Sufjan Stevens est (presque pop)

« Sois toi-même. Reste vrai. Continue d’avancer. Fais tout avec amour, joie et pureté ».

Par Bastien Stisi

Via un clip une nouvelle fois bien kitsch (qu’est-ce qui, visuellement parlant, chez Sufjan Stevens, ne l’est pas ?), le songwritter, compositeur et multi-instrumentiste américain dévoile un nouvel extrait de son album The Ascension (sortie prévue le 25 septembre chez Asthmatic Kitty). Cet album, son huitième à paraître en solo, fera suite à Aporia, disque instrumental sorti il y a quelques mois en compagnie de son beau-père, ami et collaborateur (il est le patron du label Asthmatic Kitty, sur lequel sortent ses disques) Lowell Brams.

Bien plus pop que le précédent extrait (pour Sufjan, on parlerait même quasiment d’un single tubesque, si l’on se réfère aux ambiances quasiment disco qui maculent le morceau…), « Video Game » (à ne pas confondre avec la version de Lana Del Rey) succède à « America », longue plage de plus de douze minutes  d’un délire qui aboutissait, comme souvent chez Sufjan Stevens, à une certaine idée de la beauté suprême. C’est une habitude chez cet Américain rendu célèbre récemment par ses participations à des bandes sons saluées par tout le monde (dans Call me by your name ou dans Moi, Tonya) et surtout par la grâce d'albums tantôt hypers extravagants et pop (Illinois), tantôt minimalistes et folkeux (Seven Swans, Carrie & Lowell), tantôt cosmiques et étoilés (Planetarium), toujours emplis d'une sensibilité et d'une minutie rare.

« Il est malheureux de vivre dans une société dans laquelle on accorde de l’importance aux gens selon un nombre de likes, de followers, d’auditeurs et de vues. », déclare-t-il à propos du morceau. “Beaucoup de personnes cherchent de l’attention pour de mauvaises raisons. Je pense que nous devons tous donner le meilleur de nous même sans attendre des éloges ou récompenses.

Pour moi, l’amorce principale de “Video Game” est votre valeur, ne doit jamais être basée sur l’approbation des autres. Soyez seulement vous-même. Restez honnête. Restez simple. Faites les choses avec pureté, amour et joie. Et faites toujours de votre mieux.

Jalaiah en est le parfait exemple et elle m’a vraiment inspiré. Alors je me suis dit “et si nous avions Jalaiah qui jouait dans un clip de danse ?!” Je suis tellement honoré qu’elle ait acceptée. Son travail ici est beau, poignant et authentique. Sa danse est d’une énergie incroyable, suivant une éthique de travail. Elle danse pour elle, et personne d’autre. Sa chorégraphie est sophistiquée, nuancée et fun. C’est une star ! »

Visuel © clip de « Video Game » de Sufjan Stevens