Rim Battal : « Demain, nous élèverons nos enfants à quatre, six, huit, douze »

Marocaine et Parisienne, cette poétesse de l’intime suggère aux parents de davantage « daroner en post-tribu », par mutualisation des compétences et des attentions, dans de grandes colocations. Ainsi, « fini l’enfant-roi, la mère poule et le père démissionnaire ! »

Sorry, no results were found.
player
En direct
Radio Nova

player player
player

Bibliothèque

Bibliothèque mise à jour !