Aller au contenu principal
Roy Ayers en apesanteur sur un nouveau disque avec Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad

Roy Ayers en apesanteur sur un nouveau disque avec Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad

Nouvo Nova : « Gravity » de Roy Ayers, Adrian Younge & Ali Shaheed Muhammad.

Par La programmation musicale

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Gravity » de Roy Ayers, Adrian Younge & Ali Shaheed Muhammad.

Quelle joie d’entendre à nouveau Roy Ayers sur disque : le vétéran du vibraphone, au répertoire remarquable et à l’influence inestimable, s’apprête à sortir un nouvel album avec deux des plus grands musiciens du hip-hop.

Adrian Younge (producteur de Jay-Z, Kendrick, Snoop et on en passe) et Ali Shaheed Muhammad (membre fondateur d’A Tribe Called Quest) figurent sans doute, d’ailleurs, parmi les disciples les plus évidents du maître Roy, tant leur propre apport à la musique en général, et au hip-hop en particulier, a puisé dans la fusion jazz et néo-soul de ce dernier. Dans le sillage de leur album collaboratif The Midnight Hour, paru il y a deux ans, les deux musiciens avaient rejoint la légende californienne sur scène, pour une série de concerts intitulée Jazz Is Dead. Un nom paradoxal devenu le titre du disque — qui, évidemment, prouve que le genre est bien vivant.

Autour du vibraphone de l’éminent Ayers (79 ans déjà !), les multi-instrumentistes Young et Shaheed Muhammad ont constitué une formation impeccable digne de l’Ubiquity, le groupe qui accompagnait le compositeur dans les années 1970, au plus haut de son art. Avec ce même amour mystique pour l’étendue du cosmos, chanté par des chœurs féminins sur « Gravity », l’un des huit morceaux présents sur ce disque à paraître ce 19 juin.

Visuel © Getty Images / C Brandon