Baba Squaaly se confie sans haine

Billet d’humeur confinée… Air du temps qui passe entre quatre murs… Chroniques libre et enfermée… Confinature sans sucre ajouté… C’est un peu tout ça à la fois… Pour Squaaly, c’est comme si le confinement se faisait dans un rêve éveillé, irréel et plein de détails.

par Baba Squaaly

Épisodes

L'obscure clarté du foie gras

Et puis comme toujours, j’ai dépassé mes préjugés. J’ai investigué, enquêté et fini par admettre que le foie gras végan n’était pas qu’une vue de l’esprit. Car oui, le foie gras, ce mets symbole de la souffrance animale, réalisé je vous le rappelle avec des organes malades d’animaux gavés comme le réservoir d’une voiture dont on fait le plein, ce pâté version luxe a belle et bien sa traduction ou du moins son adaptation, sa recette chez les personnes qui excluent tout produit d’origine animale de leur alimentation et plus généralement de leur vie quotidienne.
J’ai même déniché sur la toile plusieurs recettes et pas juste des variantes. On peut par exemple en réaliser à partir de pois chiche, champignons et cannelleou de purée de marron non sucrée, noix de cajou, huile de coco, ail, échalotes et d’une goutte d’Armagnac…Vous me direz, « mais pourquoi, donc Squaaly, parler aujourd’hui de Foie Gras Vegan ?Tout simplement parce qu’à quelques heures de la nouvelle intervention de Jean Castex, et alors que l’idée d’un reconfinement partiel ou total semble s’enraciner dans les hémisphères cérébraux du premier des Ministres de la Douce France et de ses conseillers, je me dis qu’il va bien falloir s’occuper dans les semaines à venir. Alors pourquoi pas, tester ce foie gras vegan pratiquement un an avant les fêtes de fin d’années 2021, d’autant qu’on n’est pas sûr qu’elles soient maintenues au train où vont les choses, et surtout parce que comme le rappelait le romancier André Maurois : « le monde progresse grâce aux choses impossibles qui ont été réalisées ! ». Alors si je peux moi aussi, avec toute l’humilité du grand toqué que je suis, si je peux aider au progrès du monde, vous m’en voyez ravi de bon matin. J’y retourne , il est temps que je mette tout ça en pot.  

14 janvier 2021

2:28

Le concert de tous les tests

Je vous annonçais pas plus tard qu’hier, que ce matin nous avions rendez-vous à Barcelone pour nous intéresser au concert test imaginé par le festival Primavera, en décembre dernier. Un concert test à plus d’un titre, puisque tout le public, soit grosso-modo 500 personnes masquées comme ils se doivent, avait été testées avant et après. Un concert test qui avaient donné des idées au milieu musical français en état de manque, manque de sons et manque de concerts !
Tout allait très bien, j’avais bossé le sujet, étudié les résultats, analyser les courbes, pointé les inflexions, examiner les pics et surtout digérer les conclusions. J’étais au top sauf que pendant la nuit, pendant que j’étais avachi devant ma télé, je me suis fait subrepticement braquer le sujet, et vous ne devinerez pas j’en suis sûr, par qui ?Par Paul Sernine, alias Luis Perenna, alias Arsène Lupin.Oui, par Arsène Lupin.Par le personnage imaginé il y plus d’un siècle par Maurice Leblanc.Par le plus grand des voleurs.Par ce gentleman cambrioleur qui s’empare de vos valeurs comme le chantait Jacques Dutronc… ou plutôt par un de ses disciples, Assane Diop, incarné par l’Intouchable Omar Sy.Je me suis enfilé les 5 épisodes d’un coup. J’ai plongé dans ce Paris d’aujourd’hui, dans ce monde actuel où il est autant question de classe, de domination, de racisme, que d’enfant de divorcé, d’amour qui rime avec toujours et de savoir-vivre un tantinet désuet mais si appréciable.J’ai tout vu de cette saison 1 qui se termine où tout devrait commencer, ce qui est plutôt prometteur pour la saison 2.Vous l’avez probablement vu aussi, puisque la série a fait un carton ici comme à l’étranger, inutile donc que je vous en dise plus.Quant à l’expérimentaion barcelonaise qui devrait finir par arriver dans l’hexagone, à Paris et à Marseille me souffle-t-on à l’oreille, il se dit qu’il faut encore attendre quelques jours avant de pouvoir en dire plus. Suspens, Suspens !  

13 janvier 2021

3:00

Les variants vous guettent

Il est manifestement plus simple de couper le sifflet du président américain que de d’endiguer la diffusion du Coronavirus. A la décharge des scientifiques du monde entier qui planchent sur le sujet, Donald Trump est unique. On n’en dira pas autant que cette cochonnerie de virus qui un an à peine après sa sortie en salle, annonce déjà des suites, des variants de sa grosse boule piquée d’ergots façon orange de Noël, ornementées de clou de girofle !
On n’a pas fini le premier épisode, un peu longuet il est vrai, que de suites inattendues viennent s’agripper à nos masques. On parle désormais de variants britanniques et même sud-africains, sans qu’on sache exactement ce que cela veuille dire, si ce n’est que cette paire de mutants semblent faire plus mal encore que le virus mère. Mais à quoi reconnait-on le variant qui a traversé la Manche et comment s’assurer qu’il ne franchisse pas notre masque, question primordiale à mes oreilles, d’autant qu’il a été repéré à Marseille ces derniers jours, après un test effectué le 31 décembre dernier. Certains pensent être à l’abri considérant à l’instar d’Armel ou de moi-même que notre anglais est “so bad” qu’il n’osera s’attaquer à nous. Rien n’est prouvé ! En attendant, la ville qui est donc sous couvre-feu à 18h depuis dimanche, pourrait bien être reconfinée ; c’est en tout cas ce que souhaitait la première adjointe et médecin Michèle Rubirola pas plus tard qu’hier matin sur les ondes de BFM TV.« A jamais les premiers » me souffe-t-on dans l’oreillette… Une devise qui tombe à pique après que les dirigeants de l’OM est proposé de transformer le stade en immense vaccinodrôme, une éventualité saluée positivement par le maire de Marseille Benoit Payan. A jamais les premiers car oui ici tout va effectivement plus vite qu’un tweet de Donald sur la toile cirée.Marseille, pourrais-même être dans les semaines à venir ville test avec Paris, et organiser un concert grandeur nature afin d’étudier la diffusion du virus in vivo. C’est ce qu’on appelle si je ne me trompe un bouillon de culture.  

12 janvier 2021

2:54

De l'aiguille à la poutre dans l'oeil

Baba Squaaly n’avait pas encore pris la parole, sur l’invasion du Capitole, à Washington... Pourtant, il en parle à peine, ce matin; Il fait un parallèle avec le fichage des militants, en France. De quoi questionner la démocratie.
 

11 janvier 2021

2:52

La techno en arrêt

 ’ai rêvé cette nuit que je montais une scène dans un hangar. Je posais un gros système son, et roulez jeunesse, tout était prêt pour que ce décor qui n’a rien de féérique devienne le cadre de la plus belle soirée de ce début d’année… Sauf qu’outre mon réveil, j’avais oublié la covid et le sabot accroché subrepticement aux roues de la jeunesse !
J’avais oublié que dans notre monde, on préfère réprimer que d’accompagner, interdire que d’imaginer des solutions aux problèmes qui se posent. Dire non est tellement plus simple. Non c’est non et tant pis pour tous ceux qui espéraient, attendaient, réclamaient un oui.« Et les risques ?», m’interrogez-vous en chœur dans l’oreillette « et les risques ? » vous demande-je de répéter plus fort dans le micro pour que nos auditeurs et auditrices profitent eux-aussi de vos légitimes questions, vos possibles angoisses ?Oui les risques, parlons-en !Tout à l’heure quand toi Armel ou toi Sarah-Lou, vous sortirez après l’émission acheter votre paquet de clopes, vous risquez de chuter dans l’escalier, de vous faire écraser par un automobiliste occupé à répondre à un sms ou pire encore de succomber aux affres d’une longues maladie qu’on appelle cancer… et pourtant personne ne vous interdit d’emprunter l’escalier, de vous rendre au tabac et d’acheter votre paquet de 20 blondes. Personne !Je me souviens qu’il y a quelques jours, en Bretagne, une bande de druides avaient réalisé leur rêve sans qu’aucun réveil ne vienne stopper leur projet. Ils avaient investi un hangar désaffecté, un espace suffisamment ventilé pour que les gouttelettes de virus si gouttelettes il y avait, ne stagnent pas. Ils avaient même convié des militants de l’association Techno+ qui depuis 25 ans défend la culture techno tout en développant une politique de réduction des risques liées aux pratiques festives qu’il s’agisse de l’alcool, des drogues, des relations sexuelles, du niveau sonore et même à cette occasion, de la covid. Ces délinquants comme les a qualifiés notre Ministre de l’Intérieur ont posé plus q’un système son. Ils ont posé un acte politique comme ils le revendique dans une tribune envoyée à Libération. Ils ont fait le pari de la responsabilisation, de l’intelligence plutôt que celui de l’interdit, de la répression. Ils ont fait le pari de la vie en toute conscience, de la vie et du vivre ensemble, malade et non malade, en prenant soin de soi et de l’autre. C’est aussi ça la force de nos rêves.  

07 janvier 2021

2:45

En prison pour avoir voulu

Hier pour la plupart d’entre nous, c’était le jour J, ou plutôt le jour R, celui de la rentrée…
Au fil de la journée sont arrivés sur nos bureaux et dans nos ordis respectifs, un lot de news, de bonnes comme de mauvaises nouvelles.Toutes n’ont pas eu le même écho…Par exemple, à l’heure du casse-croute, la non-extradition du lanceur d’alerte Julian Assange vers les Etats-Unis a mis en émoi les rédactions du monde entier, entre cris de victoire et soupirs de soulagement parmi les soutiens du fondateur de WikiLeaks. Mister Assange, Julian Paul Hawkins de son vrai nom, risque pas moins de 175 années de zonzon, si il sort de sa tanière londonienne, une tanière qui est déjà une géole où il croupit pour une histoire d’agressions sexuelles en Suède. Son crime aux yeux de la justice américaine rappelons-le est d’avoir divulgué 700.000 documents top secret au sujet des guerres d’Irak et d’Afghanistan et d’avoir ainsi mis en danger la vie de militaires américains, selon la justice de son pays.Un chouya plus tard dans la journée et par un fil d’info amical dans un premier temps, j’apprenais la condamnation à trois ans de prison de l’artiste et activiste algérien Walid Kechida. Investigation faite, ce militant du hirak en détention provisoire depuis le 27 avril 2020, ce Monsieur Plus de la démocratie algérienne, se voit reprocher par les autorités de son pays la création sur facebook d’un groupe baptisé Hirak Memes où le dessinateur prolonge en dessin et en satire, le combat contre le pouvoir, combat rendu impossible dans la rue du fait du Covid et des mesures de confinement.Vous me direz, le procureur de la République du Tribunal de Sétif avait réclamé 5 ans de prison et une amende de 500.000 dinars, soit environ un peu plus de 3000 de nos euros. Doit-il se considérer heureux de n’écoper que de 3 ans ?Je ne sais pas.Je ne crois pas. La question se pose aussi pour Julian Assange dont le refus d’extradition ne s’appuie pas sur le droit d’informer, mais sur son état de santé, et sur le caractère dépressif et suicidaire de ce dernier.  

06 janvier 2021

2:58

La bamboche, c'est quoi ?

Parler ivresse, euphorie et drogue en tout début de cette année 2021 est la mission de Baba Squaaly ce matin. Il revient sur l'apparition du terme bamboche, que tout le monde utilise depuis 2 mois après que le préfet du Centre-Val de Loire ait dit "la bamboche, c'est terminé".
 

05 janvier 2021

2:40

Les voeux de Baba Squaaly pour 2021

7h40, l’heure de retrouver Squaaly, Baba Squaaly, notre éditorialiste poétique... Après quelques jours de repos, le revoilà frais comme un saumon sur une table de Noël. A moins que... Attendez non : on me dit dans l’oreillette que Squaaly n’est pas vraiment là...
 

04 janvier 2021

2:54

Bilan de VinVin

A l’heure de son dernier billet pour VinVin, Baba Squaaly tire le bilan de cette année sans pareille.
C’est extra et ordinaire à la fois !  

17 décembre 2020

3:17

Histoires de musique(s) à Marseille

Baba Squaaly nous parle de sa ville : Marseille, ce matin...
Marseille, dont la toute nouvelle maire a démissionné hier, à la surprise générale : Michèle Rubirola a passé la main, 6 mois après sa prise de fonctions... Elle pourrait céder sa place au socialiste Benoît Payan, son premier adjoint, et prendre elle-même la place de premier adjoint - ce qui fait grincer quelques dents.Marseille, c’est des embrouilles politiques... Il y a d’ailleurs une série sur Netflix qui le prouve.Mais c’est aussi une ville musicale. Et c’est ce que nous chante Squaaly, ce matin.  

16 décembre 2020

2:45

Loto & Impôts

Baba Squaaly se confie sans haine... Enfin, “sans haine”. Squaaly a quand même un peu de seum de ne pas avoir empoché les 200 millions, vendredi à l’Euromillions... Il nous parle de loterie, et de probabilités...
 

15 décembre 2020

3:24

Mais où est donc passée Roselyne ?

Jeudi dernier Jean Castex, le premier ministre s'exprimait dans la lucarne appyé par quelques-uns des ministres concernés par ses propos... manquait juste Roselyne Bachelot...
 

14 décembre 2020

3:22

Confinement VS Couvre-feu

À quelques heures de l'allocution de Jean Castex, Baba Squaaly a rangé sa boule de cristal et pose à l'heure du petit dej' de vraies questions aux peuples de France : Êtes-vous confinement ou couvre-feu ?
 

10 décembre 2020

2:24

Covid & CBD

La science est un terrain d'expérimentation sans limite. Après avoir testé les interactions entre la Covid et le brocoli ou la Covid et l'hydroxychloroquine, Baba Squaaly s'intéresse à celles que la maladie médaille d'or des médailles en 2020 entretient avec le CBD, une molécule non extraite du THC, donc du cannabis !
 

09 décembre 2020

2:41

Tout Schuss !

Vous connaissez Baba Squaaly, notre éditorialiste, qui glisse sur l’info tel un Martin Fourcade en pleine bourre aux JO... 
Squaaly nous emmène faire un tour de piste, ce matin.  

08 décembre 2020

5:01

Retour sur le décès de Zineb Redouane

Contraint par l'actualité, Baba Squaaly revient sur une affaire - le décès de Madame Zineb Redouane, le 2 décembre 2018 - qui jette le discrédit sur la justesse des analyses de l'instances de contrôle de la police, l'IGPN et pose une nouvelle fois la question de sa nécessaire réforme.
 

03 décembre 2020

3:14

Bashing

Aujourd'hui ce n'est pas Baba Squaaly, l'éditorialiste du temps qui passe qui est au micro, mais l'expert en "bashing", une discipline toute marseillaise pour une mise à niveau à l'heure du "Police Bashing".
 

02 décembre 2020

3:11

#EauxUsées

Quand pas plus tard qu’hier, un problème qui t’a emboucané tout le week-end, ressurgit, se pose la question des actions à mettre en place pour y remedier. En un mot comme en cent, vient l’heure de mettre les mains dans la merde !
 

01 décembre 2020

2:24

#DarmaninDémission

Baba Squaaly ne pouvait pas ne pas revenir sur cette keufs-tape, prise à l’insu de leur plein gré, et réclamer la démission du Ministre de l’Intérieur et le retrait de sa loi liberticide !
 

30 novembre 2020

3:00

Assouplissements & Génuflexions

Quand Baba Squaaly écoute le présidents, notre éditorialiste ne retient pas tout, juste l'essentiel, le divin, le surnaturel !
Allez Luyah !  

25 novembre 2020

3:14

Gardien de la paix ou force de l'ordre ?

Baba Squaaly se souvient des temps immémoriaux où les forces de l'ordre s'appelaient des gardiens de la paix... Les coups de matraques n'étaient pas plus tendres pour autant, mais on pouvait encore oser se lancer des défis stupides !
 

25 novembre 2020

3:07

Floutage 2 gueules & Démocratie

Quand sur 577 députés, 182 seulement sont présents au Palais Bourbon pour le vote de l'article 24 de la loi de dite "sécurité globale", il y a floutage de gueule.
 

24 novembre 2020

3:02

Jusqu'aux testicules

Faites vos jeux, rien ne va plus ! Devant un tapis vert, on sait ce que ces mots veulent dire... mais en dehors des salles de jeux, dans la vraie vie, on fait quoi ?
 

23 novembre 2020

1:59

Cinquantième anniversaire

L'actualité brulante nous fait parfois oublier le cours de nos vies...
Vous le savez, à 7h40 du lundi au jeudi, on retrouve Squaaly, un éditorialiste qui compte... Qui compte au moins jusqu’à 51, comme le prouve cette nouvelle chronique.  

19 novembre 2020

4:50

Sport 2 Glisse

Baba Squaaly, notre éditorialiste des jours qui passent et des infos sans lendemain, se métamorphose en chroniqueur sportif et nous pare aujourd'hui sport de glisse.
Qui l'eût dit ? Qui l'eût cru ?  

18 novembre 2020

3:04

Attestation dérogatoire de déplacement

Baba Squaaly, notre correspondant marseillais, a profité de l'avis donné pas plus tard que samedi par Emmanuel Barbe, Préfet de Police des Bouches-du-Rhône pour s'intéresser à l'attestation de déplacement qui marche à peu près pour tout.
 

17 novembre 2020

2:40

Macron VS Castex

D'allocutions en conférence de presse, comment s'organise la communication de crise au sommet de l'Etat ?
 

16 novembre 2020

2:49

Ça sent le sapin...

C'est à une première que nous convie Baba Squaaly, sa première chronique en odorama.
Posez-vous et respirez à plein nez...  

12 novembre 2020

2:41

2020 : année roulette russe

Le bac 2021 : les épreuves d'évaluation communes prévues par le bac nouvelle formule, sont remplacées par le contrôle continu... Voilà un bon sujet de dissertation, pour Baba Squaaly.
 

10 novembre 2020

2:37

Baba Squaaly est coca-collapsologue

Baba Squaaly qui interroge ce matin notre rapport aux souvenirs, nous avoue qu'il est coca-collapsologue. Explications.
 

09 novembre 2020

3:04

Tu veux en découvrir plus ?

Tous nos podcasts

À lire aussi

player
En direct Radio Nova

player player
player

Bibliothèque

Bibliothèque mise à jour !