Aller au contenu principal

La radio fantôme russe qui émet toute seule depuis 1982

Personne ne sait à qui elle appartient.

Par Clémentine Spiler

C’est un lieu atypique et mystérieux. En Russie, à la périphérie de Saint-Pétersbourg, des tours de radiodiffusion s’élèvent derrière un portail en métal rouillé. Selon la BBC, c’est ainsi que se présente aux yeux des curieux la station de radio MDZhB. Elle émet 24h/24 et 7j/7 depuis 1982 mais personne ne sait qui est à l’origine de la diffusion. 

La plupart du temps, seul un son monotone est diffusé, une sorte de buzz, qui vaut à la station son surnom de « The Buzzer ». Le son est parfois rejoint par un souffle. Et une fois par semaine, quelqu’un, parfois un homme, parfois une femme, lit quelques mots, prénoms et chiffres en russe. 

On suppose que la fréquence appartient à l’armée russe, même si celle-ci n’a jamais confirmé cette hypothèse. Évidemment, toutes les théories les plus farfelues naissent de cette mystérieuse diffusion. Un signal pour communiquer avec des sous-marins, avec des aliens, un déclencheur atomique… Tout le monde y va de sa petite supposition. 

Dans une longue enquête, la BBC s’est penchée sur ce mystère. L’hypothèse la plus probable est que cette radio cache un réseau de communication destiné aux espions russes, qui ne s’activerait qu’en cas de crise, de guerre ou d’invasion du pays. Un auditeur explique notamment avoir déjà entendu un message test qui ressemblait à une communication militaire. L’enquête est à lire ici.

Visuel : Capture d'écran Youtube