Aller au contenu principal

Sonic Protest | Paris & alentours

Du 6 au 22 mars, un peu partout

19 février 2020
Par Nathalie Gardner
Sonic Protest | Paris & pourtour

Comme tous les ans depuis 2003, au mois de mars on troque les giboulées pour un forte dose de Sonic Protest ! Du 6 au 22, la seizième édition (no less) prendra ses quartiers à Paris, ses alentours de Gentilly à Pantin, en passant par Bagnolet, Montreuil et Alfortville, mais aussi ailleurs en France ! Sur plus de deux semaines, découvrez ou retrouvez près de cinquante artistes de tous les styles et de tous les horizons dans neuf lieux différents. Difficile de faire plus diversifié ! 

Des pionniers de l’électronique que sont Lee Scratch Perry et Asmus Tietchens au post-trad volcanique des Indonésiens de Senyawa ; des incisions audio-video de la combinaison Russell Haswell & Powell & Mathias Gmachi aux beats aussi improbables qu’imparables venus de Palestine (Muqata’a) ou des USA (Container) ; des expériences soniques
tranchantes d’Emptyset aux expériences soniques tranchées de Hair Stylistics, de la “proto-techno-a-la-mano” des belges de Why The Eye aux ritournelles dark-entêtantes de la sicilienne Maria Violenza, il y en aura pour tous les bons goûts - c’est à la carte - et bonne nouvelle, y’en aura pour tout le monde.

En plus de tout ce beau monde, cette année on fête la 4ème édition des Rencontres Internationales autour des Pratiques Brutes de la musique ! Une action culturelle à l’initiative du Sonic Protest pour déstigmatiser le handicap et abattre les murs que la société a façonné entre lui et les réseaux artistiques. Décliné en deux jours d’échanges aux Voûtes, les rencontres internationales mêleront témoignages, pratiques, concerts, projections, tables rondes et rencontres avec des intervenants (artistes, usagers, médecins, éducateurs, psychologues, directeur(trice) d'institution, universitaires et parents). 

Il s’agira également d’inaugurer un nouveau partenariat avec la Fondation l’Élan Retrouvé permettant aux Rencontres de s’étendre au-delà du SP, en tant que séminaire aux professionnels dans le cadre d'une formation permanente. Et les bonnes nouvelles continuent de tomber puisque parmi les invités, on compte aussi le collectif Encore heureux qui s’occupera de mettre en pratique tout ce qui a pu être dit lors des Rencontres, ainsi que  l’équipe du journal Le Papotin pour une séance d’interview très spéciale… 

Il y aurait encore tant de chose à dire au sujet du Sonic Protest 2020 puisque je n’ai évoqué que "la pointe de l’iceberg", mais le mieux c’est tout simplement que vous vous y rendiez pour apprendre, danser et profiter de la richissime programmation qui vous attend. Nova vous offre d’ailleurs des places pour la date du samedi 14 mars, une date bien remplie à l’Échangeur de Bagnolet, avec une affiche internationale ! Retrouvez les mystérieux Belges de Why the Eye, les sonorités underground et envoûtantes de la musicienne italienne Maria Violenza, le duo WaqWaq Kingdom et leur électro-pop tribale, influencée par l’histoire et la mythologie japonaise, le Mad Professor de l’improvisation analogique Jean-Marc Foussat, la geek de la musique acousmatique Julia Hanadi Al Abed et enfin le groupe Fleuves Noirs piliers de la scène noise Lilloise ou encore un aller simple pour Ayahuasca city.

Tout est dit, ou presque. Ya plus qu’à trouver le mot de passe gagnant sur notre page Nova Aime, croiser les doigts et s'y pointer. Ou bien, y aller tout simplement. Pour choper vos place c'est là !

 

Sonic Protest | Du 6 au 22 mars à Paris et aux alentours | Évent ici