Aller au contenu principal

Soirée I❤Solo (Beloved Shadows + Frau Troffea) | Bordeaux

La Manufacture active le mode solo, avec du krump et de la danse de Saint-Guy au programme.

13 mars 2020
Par NOVA BORDEAUX
frau troffea

Un spectacle, c'est bien ; deux spectacles, c'est encore mieux. La Manufacture - CDCN fait dans le coup double avec sa soirée I❤Solo.

Placez-vous sous la protection de Julien Lepers si vous voulez, mais avant toute chose, bande de champion.ne.s, une question : connaissez-vous le krump ? Danse née dans les années 2000 au coeur des quartiers pauvres de Los Angeles, elle marque par ses mouvements brusques, rageurs, exprimant par sa virulence les frustrations et les déceptions intérieures. « Le krump est proche du buto japonais, ou du flamenco : on y raconte des blessures d'amour », dit Anne-Marie Van, alias Nach, qui en est l'une des porte-étendards les plus en vue dans l'Hexagone, surtout depuis Cellule, son premier solo, en 2016.

beloved shadows

Avec sa nouvelle création Beloved Shadows, Nach, entouré de miroirs et de néons (de quoi donner des suées d'excitation à Winding-Refn), est la rencontre, tantôt crainte, tantôt souhaitée, avec les fantômes d'une relation passée bien trop tôt des marguerites qu'on effeuille et des roses qu'on offre aux chrysanthèmes qu'on dépose sur une pierre froide. Dans l'ombre gigantesque de la camarde, des disjecta membra entre angoisse et sensualité, mirodrome et confessionnal ; les fragments d'un discours post-amoureux, comme dirait Roland.

Pour la suite, direction Strasbourg, en 1518. Pourquoi là-bas ? Pas juste pour le plaisir de saluer Maximilien Ier, mais parce que certain.e.s Alsacien.ne.s y souffrirent de ce qu'on a appelé une « chorémanie » : des jours, des semaines de danses et gesticulations incontrôlées, jusqu'à l'épuisement le plus total - comprenez, le décès.

Partant de ce fait aussi historique qu'insolite, Samuel Mathieu explore dans Frau Troffea (la patiente zéro de cette folie strasbourgeoise) une dimension métaphorique : danser pour s'arracher de la norme, du conformisme, pour dériver toutes amarres larguées vers d'autres horizons. Une ode à la libération - et pas seulement sur le papier-journal.

Quant à la méthode pour profiter à plein, et plutôt deux fois qu'une, de cette soirée I❤Solo, vous la connaissez : elle consiste à vous rendre ici pour choper le mot de passe, à cocher juste ci-dessous.

 

 

 

Soirée I❤Solo (Beloved Shadows + Frau Troffea), le mardi 24 mars à 19h30 @ La Manufacture CDCN (Bordeaux).