Aller au contenu principal

The Bongo Hop | Avignon

Le 5 avril à la Gare de Coustellet

1 avril 2019
Par Baba Squaaly
The Bongo Hop

Etienne Sevet est un touche à tout qui pense que c’est par le jeu, l’échange et la rencontre que les choses peuvent évoluer. Ce journaliste, prof, urbaniste et musicien – il joue de la trompette, si on te demande – est un bourlingueur qui prend le large autant qu'il peut. C’est à Cali (Colombie) où il vécut huit années durant, qu’il a nourri son amour pour les musiques afro-caribéennes, rencontrant dans les clubs de la troisième ville du pays, le DJ Quantic, la chanteuse Nadia Gongora, le rappeur Maikcel ou le producteur Patchworks… C’est cette passion des musiques noires du continent sud-américain qu’il partagea un temps au sein du groupe Chiva Gantiva, signé sur  le label bruxellois Crammed Discs, puis plus récemment avec The Bongo Hop, un projet - un sextet - au qui mêle ces musiques métisses par essence aux sonorités de la sono mondiale du troisième millénaire.

Satinagora-Part.2, le deuxième album du combo est paru lui sur Underdog Record, sen février dernier.

A découvrir ce vendredi 5 avril sur la scène de La Gare du Coustellet dès 21h30.

 

Nova aime The Bongo Hop et t’invite à tenter ta chance pour gagner des places en découvrant sur la page fb nova aime, le mot de passe envié.

 

Comme à m'accoutumée à la Gare un repas « en coulisse » avec les artistes est proposé à 19h30 (17€ sur réservation au 04 90 76 84 38).

Sinon, et plus classiquement, le concert aura lieu à 21h30 (ouverture des portes, dès 21h). 


Tarifs :

• Mini pour les détenteurs du Patch Culture et les bénéficiaires du RSA sur présentation du justificatif : 5 €

• Réduit pour les étudiants, moins de 21 ans, les adhérents et les groupe de personnes et plus sur réservation uniquement : 10 €

• Plein pour tous les autres : 14 €