Aller au contenu principal
Mauvais Œil forge son destin avec « Mektoub »

Mauvais Œil forge son destin avec « Mektoub »

C'est le nouveau single du duo parisien, en attendant la sortie de leur prochain EP prévu le 26 juin.

Par Matthieu Fontaine

À Nova, cela fait déjà longtemps qu'on les surveille du coin de l’œil. Après un premier EP, intitulé Nuits de velours, sorti le 20 septembre dernier chez Entreprise, le duo Mauvais Œil nous revient avec un nouveau single, « Mektoub » — « c'était écrit » ou « destin » en arabe.

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore ces deux représentants d'une nouvelle variété à la française, lui, Alexis, multi-instrumentiste accompli, a étudié la musique baroque au Conservatoire avant de s’initier à la guitare manouche, héritage de ses origines manouches. Elle, Sarah, a grandi en banlieue parisienne, au son de ses parents algériens : celui du raï de Cheb Hasni, de Rachid Taha ou encore de la diva Warda, surnommée « la rose algérienne ». Autant de figures qui façonnent sa musique, elle qui chante aussi bien en Arabe qu'en Français.

Se présentant eux-mêmes comme un mariage entre Orient et Occident, Alexis et Sarah n'hésitent pas à jouer des codes du genre, que ce soit dans leur imaginaire visuel que leur mélodie. Un subtil mélange arabo-électronico-pop qui avait fait voyager le public lyonnais du Transbordeur en février dernier pour ce qu'on ne pensait pas encore être la dernière Nuit Zébrée de la saison.

La musique, parlons-en justement, sur ce nouveau single « Mektoub », la « pâte » Mauvais Œil est rapidement identifiable : sonorité solaire, voix autotunée, synthétiseurs et rythmes traditionnels arabes ». C'est le deuxième single que nous livre cette année Mauvais Œil, après « Salam Salomé » paru en mars dernier, un amuse-bouche histoire de patienter jusqu'au 26 juin, date de la sortie de leur nouveau projet.

Visuel © clip de « Mektoub »  de Mauvais Œil