Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Bordel de Rap » des Mamans du Congo et Rrobin

Les beats bantous des Mamans du Congo et Rrobin

Nouvo Nova : « Bordel de Rap » des Mamans du Congo.

Par Michael Liot

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Bordel de Rap » des Mamans du Congo et Rrobin.

« La rencontre unique entre les berceuses bantu du Congo, les musiques électroniques et le hip hop » : c’est ainsi que se présentent Les Mamans du Congo, dont le premier album est prévu pour le 13 novembre.

Né à Brazzaville il y a quelques années, le groupe est, comme son nom le suggère, composé de cinq mamans congolaises, emmenées par la percussionniste « Mama » Gladys Samba. Cette formation de rue utilise les rythmes et les chants traditionnels du peuple Kongo pour évoquer leur quotidien, celui des femmes congolaises. En 2019, elles rencontrent le producteur français Rrobin, entre autres beatmaker de Grems, avec qui elles enregistrent sous la tutelle du label Jarring Effects, déjà habitué aux collaborations transcontinentales avec le projet Nola Is Calling.

De cette rencontre unique naît donc un disque unique, où la chaleur de la langue Lari se frotte aux beats électroniques de Rrobin. Deuxième extrait de cet album à venir après l’explosif « Boum », voici aujourd’hui « Bordel de Rap », une production mêlant chants traditionnels et veine hip-hop contemporaine. 

Visuel © clip de « Bordel de Rap » des Mamans du Congo