Aller au contenu principal
C2C

L’anniversaire du jour : « Tetra » de C2C

Sorti le 3 septembre 2012, le premier et unique album du groupe nantais fête ses 8 ans.

Par Sophie Marchand

Tous les jours dans Alpha Beta Nova (lundi au vendredi, 9h-13h), Sophie Marchand célèbre un anniversaire, d'une personne, d'un disque ou d'un événement.

Il y a huit ans, C2C (prononcez « C-Deux-C » et non « C-Two-C », puisque C2C signifiait au début « Coup 2 Cross ») sortait son premier et seul véritable album, Tetra.

C2C est un genre de super groupe, au sens premier du terme. La formation réunissait des DJ et beatmakers déjà très remarqués qui avait chacun fait leurs armes ailleurs : 20Syl, Greem Atom ou encore Pfel. Comme beaucoup de groupe, leur histoire commence au lycée, celle d'une bande de copains passionnés de musique, de hip-hop, de scratch, de skate, etc.

De véritables enfants des années 90 qui, avant de produire de la musique, ont été pendant des années champions du monde de turntablism au DMC, le Disco Mix Club. Sur internet, les vidéos assez hallucinantes de leurs performances circulent pas mal, mêmes certains de leur morceaux créés en direct pendant leurs sets sont téléchargés sur Lime Wire ou Kazaa. Une autre époque.

Champions du monde des platines

La moisson de médailles terminée, en 2012, les quatre Nantais se décident à sortir un premier album. Ou plutôt de s’enfermer en studio, d'abord, pendant un an pour fabriquer, créer quelque chose à la hauteur des groupes qu'ils admirent, en l'occurrence les Birdy Nam Nam et le Peuple de l’Herbe. Les C2C désirent un disque sophistiqué, musicalement aventureux, aussi soul qu'exigeant en terme de beatmaking et avec des featurings, rien que ça.

Le résultat, seul album à proprement parler de C2C est très réussi. 

Visuel © Getty Images / David Wolff - Patrick