Aller au contenu principal
The Bongo Hop

« La Carga » : crash d’avion et cocaïne

Nouvo Nova : « La Carga » de The Bongo Hop.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « La Carga » de The Bongo Hop.

Le trompettiste bordelais Étienne Sevet explore ses propres racines afro-caribéennes depuis quelques années sous l’égide de The Bongo Hop, projet collaboratif issu ses expériences autour du monde, notamment en Colombie. C’est là-bas, à Cali, qu’il croise la route de Nidia Gongora, alors chanteuse au sein du fabuleux ensemble Socavon, ainsi que celle du producteur anglais hispanophile Quantic, qui l’encourage à lancer son projet. De retour à Lyon, la tête pleine des rythmes colombiens, Sevet s’associe au musicien Bruno Patchworks (Voilaaa, Da Break) pour sortir un premier album en tant que The Bongo Hop : Satingarona Part 1 (2016). En voici aujourd’hui le second volet (Satingarona Part 2, donc), un disque nourri par d’autres voyages, cette fois en Afrique et en Haïti. On retrouve quelques invités, comme le rappeur parisien Greg Frite ou la chanteuse camerounaise Cindy Pooch, mais aussi, à nouveau, Nidia Gongora, sur « La Carga », une chanson inspirée par le crash véridique d’un avion vénézuélien dans le Sahara, avion dont le chargement (en espagnol, « la carga ») contenait… de la cocaïne.

Visuel (c) Arnaud Emmanuel Veron