Aller au contenu principal
Des applis contre Trump

Aux États-Unis, des applis contre Trump

Lorsque l'Amérique anti-Trump s'organise.

Par Camille Diao

Neuf mois déjà depuis l’installation du 45e président des États-Unis à la Maison-Blanche, et encore 39 à tirer (enfin, sauf si…) Pendant ce temps, l’Amérique anti-Trump s’organise - de manière moins ostensible que lors de la Marche des Femmes sur Washington en janvier dernier, mais la mobilisation perdure façon grassroots, c’est-à-dire localement et horizontalement, comme on vous l’expliquait ce matin dans la matinale.

L’entraide et la solidarité sont tangibles et se déploient particulièrement dans la sphère numérique. Vous souhaitez vous engager contre Trump mais vous savez pas comment vous y prendre ? Rassurez-vous : il y a une appli pour ça. Et même plusieurs. En voici quelques exemples.

Une newsletter-tuto : Action Checklist for Americans of Conscience

Chaque dimanche, recevez directement dans votre boîte mail une liste de conseils pratiques pour vous engager : c’est l’idée de Jennifer Hoffman, auteure et activiste basée dans l’Oregon, pour favoriser l’action de ses compatriotes et leur démontrer qu’ils peuvent agir… sans sortir de leur canapé. La dernière newsletter en date vous propose ainsi de passer un coup de fil à vos députés pour leur demander de s’opposer au nouveau Travel Ban ou encore d’envoyer des cartes postales pour défendre le droit à l’avortement.

Action Checklist for Americans of Conscience

Un bot pour les résistants-fainéants : ResistBot

ResistBot

« Text RESIST to 50409 and I'll help you contact your officials » : pour discuter avec ResistBot, ça se passe par SMS ou directement sur Messenger. En deux minutes, le robot transmet le message que vous souhaitez faire passer à votre sénateur, député ou gouverneur ; le tout par mail, fax, courrier postal ou même par message téléphonique automatique.

ResistBot

Une app pour les consommateurs engagés : BoycottTrump

Un doute sur un achat en plein shopping ? Sortez votre téléphone et vérifiez en quelques secondes qu’il ne rapportera rien au président américain. C’est pendant la campagne que la Democratic Coalition Against Trump a recensé plus de 250 compagnies opérant en lien avec l’empire économique de Trump. Et ce n’est d’ailleurs pas la seule initiative sur ce créneau : le site #GrabYourWallet met à jour régulièrement une base de données similaire, et avec Buycott, vous pouvez obtenir les mêmes infos en scannant directement le code barre d’un produit. Parmi les marques pointées du doigt : New Balance dont le PDG a financé la campagne du président, ou encore Amazon et Macy’s qui distribuent la marque d’Ivanka Trump.

BoycottTrump, disponible sur iPhone et Android

Une app de soutien et d’entraide : Hope ChatBot

Hope ChatBot

« Salut ! Moi c’est Hope 👋. Tu as vu les dernières news 😡 ? Je suis là pour t’aider ». Voilà les notifications que vous recevrez si vous installez le Hope ChatBot sur votre smartphone. Hope, c’est un ami virtuel qui vous explique l’actualité politique, répond à vos questions, vous conseille des formes d’action et vous apporte un soutien psychologique en cas de stress ou d’angoisse. Un ami pas si virtuel que ça d’ailleurs puisque de l’autre côté de l’appli, ce sont de vraies personnes qui sont là pour vous écouter et vous guider.

Hope ChatBot

Visuel : (c) Johnny Louis / Getty Images