Aller au contenu principal
Farhot explore ses racines afghanes et le hip-hop des 90s sur un nouvel album

Farhot explore ses racines afghanes et le hip-hop des 90s sur un nouvel album

Nouvo Nova: Farhot - « Yak Sher »

Par Michael Liot.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Yak Sher » de Farhot.

Les plus fidèles parmi les auditeurs de Nova se souviendront peut-être du titre « Represent Heart » de Farhot, paru en 2013 et inclus dans notre Nova Tunes 3.0. 

Sept ans après son album Kabul Fire, Vol 1, voilà que le producteur allemand s’apprête à en publier la suite. Judicieusement nommé Kabul Fire, Vol 2, ce deuxième volet promène l’auditeur à travers les racines musicales de ce musicien installé à Hambourg, qu’on a pu croiser comme producteur pour Nneka, Selah Sue ou Talib Kweli

Des racines qui nous plongent en Afghanistan, la terre natale de Farhot, qu’il a du fuir, enfant, avec sa famille. Sur ce nouvel album nostalgique, le musicien se remémore les sonorités de sa jeunesse: à la fois les tournures de cordes des mélodies orientales et le hip-hop classique des années 90. Cette fusion d’influences se retrouve avec élégance sur le sublime « Yak Sher », boom-bap instrumental parsemé d’extraits de discours du résistant afghan Ahmad Shah Massoud, appelant le peuple à garder sa dignité. 


Kabul Fire, Vol 2 paraîtra le 25 janvier 2021 sur son propre label Kabul Fire Records. On y trouvera quelques invités, notamment les chanteurs Maverick Sabre et Tiggs Da Author, sur le titre « Feel Ugly », déjà disponible.

Visuel © Farhot