Aller au contenu principal
Dans leur dernier clip, les Zoufris Maracas font danser les confinés.

Dans leur dernier clip, les Zoufris Maracas font danser les confinés

Tiré de leur troisième album « Bleu de Lune », « Sur quel pied danser » est entièrement illustré par des vidéos de fans pris pendant le confinement.

Par Matthieu Fontaine

Samedi 25 avril, jour 39 du confinement. Comme beaucoup d’artistes à cette époque, les maracas se retrouvent dans l'incapacité de tourner leur clip initialement prévu pour leur morceau « Sur quel pied danser ». La formation originaire de Sète, dans l'Hérault, lance alors un appel à ses fans,« aux Zurbains, aux Zinternationaux, aux Zaieux » annoncent-ils sur les réseaux sociaux, c'est eux qui illustreront le clip.

Seules consignes, se filmer en train de danser, jusque-là rien d'illogique, porter un masque et se filmer en extérieur. Bien que ces deux dernières règles soient facultatives, les fans disposaient d'une semaine, jusqu'au 3 mai précisément, pour envoyer leur production.

Un peu plus d'un mois plus tard, le résultat est à l'image des Zoufris Maracas : l'éleveur de chèvre a bien évidemment répondu présent, tout comme la famille de canetons et la casquette de police minutieusement piétinée. Au rythme des guitares manouches et des percussions caribéennes, les images d'enfants rieurs se succèdent tout comme les couples de danseurs et danseuses débordant d'une énergie follement contagieuse, alors que la nature, elle, reprend ses droits. Une bien belle manière de porter le message joyeusement rageur du quatuor. Le groupe a reçu au total plus de 600 contributions qui se sont vues chacune remerciées par une place de concert offerte. Ça tombe bien puisque les Zoufris reprendront le chemin de la scène dès le mois de septembre avec une vingtaine de date prévues partout en France jusqu'à la fin de l'année.

Visuel © capture d'écran de « Sur quel pied danser » de Zoufris Maracas