Aller au contenu principal
Anoraak et Sarah Maison forment un gang disco

Anoraak et Sarah Maison forment un gang disco

Nouvo Nova : « Gang (ft. Sarah Maison) » d'Anoraak.

Par La programmation musicale

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Gang (ft. Sarah Maison) » d'Anoraak.

L’image est belle : une femme, adossée dans un complet blanc et des boots argentées, qui nous invite à danser, un soir, dans « l’après-minuit ». Cette femme, c’est Sarah Maison qui la décrit (peut-être se décrit-elle elle-même) sur le nouveau morceau d’Anoraak.

Le titre s’appelle « Gang », un mot qui forme un refrain à lui tout seul, répété à l’envi sur des accords de piano aux accents house et un groove disco hypnotisant. Avec ce morceau, le producteur nantais continue d’explorer des sonorités de plus en plus chaudes, dans la lignée de l’écurie Partyfine, label créé par Yuksek qui abrite donc dorénavant Frédéric Rivière, alias Anoraak. Le duo avec Sarah Maison fonctionne à merveille ; elle dont on a connu la folk métissée grâce à La Souterraine, et dont la voix méditerranéenne se fait ici sensuelle, invitante, dans un chanté-parlé lascif comme aux grandes heures du French boogie.

Le maxi contenant « Gang » recèle d’autres perles : d’abord, le titre minimaliste « Body Language », qui tire d’autant plus sur la house, et puis deux remix du morceau-titre, l'un par The Populists et l’autre par l’ami Blackjoy, dont la version pure disco à la new-yorkaise évoque le doigté de Patrick Adams. De quoi redonner l’envie de danser, avec ou sans son gang.

Visuel © Capture vidéo « Gang (ft. Sarah Maison) » d'Anoraak.