Aller au contenu principal
MINYO CUMBIERO

Aller-retour Tokyo-Bogota avec la « Cumbia del Monte Fuji »

Nouvo Nova : « Cumbia del Monte Fuji » de Frente Cumbiero & Minyo Crusaders

Par Matthieu Fontaine

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Cumbia del Monte Fuji » de Frente Cumbiero et Minyo Crusaders.



Un rythme Cumbia, des chants traditionnels japonais et une belle collaboration transpacifique : telle est l'équation proposée par cette « Cumbia del Monte Fuji ». Elle est l'oeuvre des Minyo Crusaders, cette formation éclectique de l'Est de Tokyo formée d'une dizaine de musiciens, que nous avions découvert l'année dernière avec leur album Echoes of Japan. Leur fondateur et guitariste Katsumi Tanaka voulait donner une identité forte à ce premier disque, alliant le min’yō, chant traditionnel populaire japonais à des rythmes issus du monde entier, entre biguine, afro-funk et cumbia, déjà. 

Cette fois-ci, le groupe s'associe aux Frente Cumbiero, groupe colombien composé entre autres de Mario Galeano et Eblis Álvarez et amateurs, eux aussi de rythme traditionnels modernisés. Le résultat de cette collaboration s'appelle MINYO CUMBIERO, quatre morceaux enregistrés à Bogota en 2019 en marge d’un concert donné par le groupe tokyoïte dans la capitale colombienne. Alors que la sortie de cet EP est prévue pour le 31 juillet prochain, profitons de cette « Cumbia del Monte Fuji »reprise d'un morceau de Pedro Laza Gutiérrez, grand compositeur et musicien colombien de la première moitié du XXe siècle.

Visuel (c) pochette de MINYO CUMBIERO de Minyo Crusaders