Aller au contenu principal
Acid Arab : le clip de « Malek Ya Zahri » avant le Nova Club

Acid Arab : le clip de « Malek Ya Zahri » avant le Nova Club

Acid Arab ce soir chez David Blot ? Le before du Nova Club, c’est tout de suite.

Par Bastien Stisi

On vous parlait il y a quelques semaines de « Club DZ », le nouveau morceau d’Acid Arab (Guido Minisky, Hervé Carvalho, Kenzy Bourras, Pierrot Casanova, Nicolas Borne), qui indiquait le retour imminent de ce projet qui consistait initialement en l’organisation de soirées « à thèmes » organisées Chez Moune (Pigalle, IXe arrondissement à Paris) et qui avait abouti, il y a trois ans, à la sortie d’un premier album, Musique de France, qui portait l’un des plus jolis et judicieux noms que l’on puisse trouver lorsqu’il s’agit de qualifier une musique qui revisite, à sa manière (plutôt technoïde donc), les musiques venues de ce que l’on appelle « le monde arabe » (le raï, le chaâbi, la musique soufis etc.) L’idée est large et le projet, une rencontre. « This is not fusion. This is not a mix. This is a meeting », résument-ils sur leur page Facebook.

« Malek Ya Zahri » (« ma chance est partie » en arabe) : le nouveau morceau d’Acid Arab dont on vous dévoile aujourd’hui le clip en exclusivité avant la venue du groupe ce soir dans le Nova Club (19h21h) de David Blot, revisite, une fois encore, le raï des 80’s. Sur « Malek Ya Zahri », la chanteuse Cheikha Hadjla prête sa voix puissante, lamentée, céleste, et raconte la disparition de l’idéal et de l’être aimé, partis loin d’ici, sur les rivages salés de la Méditerranée. Elle perpétue une tradition bien établie qui consiste, pour le groupe, à inviter quelques-unes des voix les plus célèbres du monde arabe (Rachid Taha, A-WA, Sofiane Saïdi) sur leurs productions.  Le clip, psychédélique à souhait et réalisé par Giulia Grossmann et son équipe, est donc à voir, avant tout le monde, sur nova.fr. Le second album d'Acid Arab, lui, est prévu pour le 18 octobre sur Crammed Discs.

Niveau live et côté France, prochaine échéance le 17 octobre pour un DJ set chez Dizonord, et premier live le 7 décembre aux Transmusicales de Rennes. Ils seront aussi à l'Élysée Montmartre le 31 janvier.

Visuel © Philippe Lévy