Aller au contenu principal
Une compilation raconte le lovers rock, genre méconnu du reggae

Une compilation raconte le lovers rock, genre méconnu du reggae

Et ça sort sur Studio One.

Par Sophie Marchand & Jean Morel

Chaque jour, Jean Morel et Sophie Marchand font leur journal musical, dans BAM BAM.

Une nouvelle compilation Studio One va voir le jour, le label mythique de la Jamaïque spécialisé dans les rééditions de son glorieux catalogue. Mais cette compilation vaut le coup parce qu’elle se penche sur un sous-genre du reggae : le lovers rock, c’est-à-dire des riddims de crooner qui chantent l’amour. Un doux mélange entre rocksteady, des voix soul et suaves et, bien sûr, le roi reggae. Et le lovers rock a notamment connu un immense succès au Royaume-Uni au milieu des années 70.

Parmi les plus grands chanteurs dans le registre du lovers rock, il y avait notamment John Holt, mais aussi des artistes qu’on retrouve dans cette compilation, des classiques comme « Truly » de Marcia Griffiths ou encore « I’ll Be Gone » de Horace Andy, mais aussi des raretés comme « Sweet Soul Rocking » de The Invaders. Et ça sort grâce au label Soul Jazz Records, le 9 novembre prochain.

BAM BAM, c'est le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel, du lundi au vendredi sur Nova.

Visuel : (c) capture d'écran YouTube