Aller au contenu principal
Un voyage en RER avec l’auteur François Bégaudeau

Un voyage en RER avec l’auteur François Bégaudeau

Chaque semaine, Marie Transport accompagne une personnalité au boulot.

Par Marie Misset

La semaine dernière, Marie Transport a emmené François Bégaudeau à Rosny-sous-Bois.

f

Prendre le RER pour aller en banlieue parisienne, c'est l'occasion d'évoquer avec lui son dernier roman, En guerre. Le RER c'est un lieu où des gens de classes sociales différentes de la même ville se croisent sans se parler, sans nouer de relation. Exactement le sujet du roman de François Bégaudeau qui met en scène Romain, jeune bobo qui travaille a la mairie et habite en centre ville, et Louisa, qui vit a la périphérie, employée d'Amazon dont le copain vient de se faire virer et qu'elle porte à bout de bras.

Prendre le métro, se perdre dans les couloirs du RER, galérer à trouver le bon, et enfin s'asseoir dedans avec François Bégaudeau, c'est donc évoquer assez naturellement la lutte des classes, la violence du capitalisme, le gamin qui a pointé un faux gun sur sa professeur et entre deux arrêts, Dieu. 

En podcast

f

Épisode 1 : « Johnny, c'est un truc de bourgeois »
Marie Transport et François Bégaudeau évoquent ensemble le sexe dans les rapports de classe et parlent de fantasmes de domination inhibés. 

Épisode 2 : « Je n'ai pas d'ami noir ou arabe »
Ils discutent de la rareté des rapports d'amitié inter-classe sociales.

Épisode 3 :« Ce qui me met en colère c'est la vaseline »
De l'utilité de la violence dans les combats sociaux.

Épisode 4 : « L'Éducation nationale ne veut pas des pauvres »
Ils reviennent sur l’affaire de ce lycéen qui a braqué sa prof en plein cours avec un faux gun. 

Marie Transport, c’est tous les matins à 8h20 dans Pour que tu rêves encore, la matinale de Marie Bonnisseau. 

Visuels © Radio Nova, DR, Wikimedia Commons / Frantogian