Aller au contenu principal

Un inédit d’Amy Winehouse ressort des limbes

À dix-sept piges, la Londonienne veut attirer l'attention des labels. Et sort quelques démos.

Par Bastien Stisi

À dix-sept ans, en 2000, Amy Winehouse est encore une inconnue au sein de cette industrie - celle de la musique - qui allait, trois ans plus tard (son premier album, Frank, sort en 2003 chez Island Records) faire d’elle la nouvelle icône d’une soul forte, sensuelle, ténébreuse et ultra populaire. Elle compose alors dans son coin quelques morceaux, dont certains avaient été compilés dans un disque posthume sorti en 2016 (Amy Winehouse : Unreleased Rarities), destinés à attirer l'attention de maisons de disques susceptibles de jeter une oreille aux productions de la jeune fille.

« My Own Way » en fait partie, de ces morceaux composés très jeune, ressortis aujourd'hui des limbes par le producteur londonien Gil Cang. Il vient de mettre en ligne une démo produite par la jeune anglaise, dont on rappelle, bien sûr, qu'elle est décédée en 2011 à la suite d'une overdose. On ne sait pas tellement combien de temps ça va rester en ligne, mais en tout cas pour le moment, c'est en écoute.