Aller au contenu principal

Selon la NASA, on aurait aussi réchauffé l’atmosphère de la Lune

Bravo.

Par La Rédac

C’est un mystère qui dure depuis les années 70. Douze astronautes des missions Apollo ont marché sur la Lune entre 1969 et 1972, et dans le même temps, la température de l’astre a augmenté de deux degrés. Les scientifiques de la NASA n’ont jamais pu démontrer pourquoi. 

nasa

Seiichi Nagihara, un scientifique de la Texas Tech University soupçonnait depuis longtemps qu’il pourrait trouver la réponse à cette énigme dans les mesures de température effectuées au cours des différentes missions sur la Lune. Seulement voilà, à la suite de ce qui est décrit comme une « bourde » au département des archives de la NASA, les mesures en questions, conservées sur des rouleaux de pellicule, ont été perdues il y a quarante ans. Elles seraient tombées dans l’oubli si Nagihara n’avait pas dédié ces huit dernières années à les retrouver. 

Dans une étude publiée par le Journal of Geophysical Research le 25 Avril, les chercheurs de l’université texane ont publié une théorie basée sur l’étude de ces chiffres. Il semblerait qu’en foulant le sol lunaire, les douze astronautes aient soulevé des couches de poussière et révélé une couche inférieure du sol, qui absorbe plus de chaleur. Cette surface lunaire n’avait, selon l’étude, pas vu la lumière du jour depuis des milliards d’années. En seulement six ans, elle aurait absorbé assez de radiations solaires pour faire grimper la température de deux degrés. 

Visuel © NASA