Aller au contenu principal

Gauhar Jaan, pionnière du gramophone en Inde

1902, à Calcutta. Gauhar Jaan a 29 ans. Elle est chanteuse et danseuse et elle s’apprête à faire quelque chose qu’aucun autre chanteur de son époque ne veut faire. Elle a rendez-vous avec un anglais de la Gramophone Company, qui vient d’importer le gramophone en Inde. Cet outil révolutionnaire qui a été inventé en 1887 et enregistre pour la première fois de la musique sur des disques. L’objet fait fureur en Europe et aux États-Unis. Alors les britanniques se sont fixé comme projet d’en faire un commerce dans les colonies et notamment en Inde. 

Ils cherchent alors les premiers artistes qui accepteront d’enregistrer leur voix dans cet appareil encore assez impressionnant, notamment parce qu’il fait un sacré bruit, à mi-chemin entre le craquement de parquet et le frottement du papier de verre. 

En Inde, l’opinion générale est qu’il s’agit d’une machine du diable et que quiconque chantera à l’intérieur verra sa voix aspirée pour ne plus jamais la récupérer. Les anglais sont donc assez mal partis. Mais ils vont mettre au point une stratégie qui fera ses preuves : faire appel à celles qui n’ont peur de rien et surtout pas du diable, les courtisanes. 

Pour aller plus loin 

Indian Women on record, documentaire, 2016

How courtesans paved the way for women in Indian showbiz, Zinnia Ray Chaudhuri sur Scroll

Pioneering Musicians: Women Superstars Of The Early Gramophone Era, Google Arts&Culture

Un podcast écrit, raconté et réalisé par Clémentine Spiler.

Pionnières
Emissions

Pionnières

par Clémentine Spiler
du lundi au vendredi à 10h et 18h30

Josephine Baker, première superstar noire et résistante au régime Nazi

Josephine Baker, première superstar noire et résistante au régime Nazi