Aller au contenu principal
Le "Parrain des Musiques du Monde" est parti visiter l'autre

Le "Parrain des Musiques du Monde" est parti visiter l'autre

Ravi Shankar est décédé

Par Adrien Gingold

L'immense musicien et compositeur indien Ravi Shankar est mort ce 11 décembre dans un hôpital de San Diego, au bel âge de 92 ans. Le joueur de sitar avait eu notamment une grande influence sur les Beatles ou encore le violoniste classique Yehudi Menuhin.

 

Il était le papa de Norah Jones et de la compositrice Anoushka Shankar. Les hommages se multiplient un peu partout et de tous bords, à l'image du premier ministre indien, Manmohan Singh, qui pleure un "trésor national et un ambassadeur mondial de l'héritage culturel de l'Inde".

Il est vrai que les mélodies de Ravi Shankar, né dans la ville sacrée de Benares et qui vivait en Californie (où il avait ouvert une école de musique) ont longtemps fait rayonner l'Inde, bien au-delà de ses immenses frontières. 

 

Le compositeur peut même se targuer d'avoir influencé John Coltrane (qui a prénommé son fils Ravi!), le Beatles George Harrison (ci-dessus), le Rolling Stones Brian Jones ou encore Philip Glass !

Il n'avait jamais arrêté la musique, s'était encore produit le 4 novembre dernier et son dernier album ést dans la liste des nominés pour les Grammy.

Souffrant de problèmes cardiaques, Shankar s'était fait opérer des poumons la semaine dernière. Une opération sans doute trop forte pour son âge avancé.

Le monde entier pleure un homme qui aura semé le bien presque partout où il aura posé son auguste sourire.

 

La famille a annoncé son décès dans un communique demandant au monde de se réjouir de ce qu'il a apporté à nos existence plutôt que de pleurer sa disparition.

Nous respectons cette noble demande et réécoutons Ravi avec un grand sourire.

Peace.