Aller au contenu principal

DAMN., le nouveau Kendrick est là

En boucle dans les couloirs de Nova depuis ce matin.

Par Clementine Spiler

Non content d’avoir envoyé tous ses fans sur une fausse piste en évoquant une sortie d’album le 7 avril, pas rassasié pour un sou par le fait d’avoir catapulté son dernier morceau, « HUMBLE. » , directement à la deuxième place du Billboard 100, pas du tout inquiet par la sortie du successeur de To Pimp a Butterfly et Good Kid, M.A.A.D. City, King Kendrick est là.

Sorti cette nuit, son nouveau disque DAMN. n’aurait pas pu être mieux nommé. On était à peine remis de la puissance de HUMBLE. et de son excellent clip, et voilà que 13 autres titres viennent compléter ce nouveau projet. 

On y trouve, comme prévu, plusieurs featurings, avec Rihanna ("LOYALTY."), U2 ("XXX.") et Zacari ("LOVE.") Mais aussi, entre autres, BADBADNOTGOOD à la prod de "LUST. "et James Blake sur "ELEMENT".

Côté lyrics, le roi ne quitte pas son trône et enchaîne Fox News dès le premier morceau avant de célébrer son héritage noir et son histoire familiale dans le survolté "DNA".

“I got power, poison, pain and joy inside my DNA

I got hustle though, ambition, flow, inside my DNA

I was born like this, since one like this

Immaculate conception

I transform like this, perform like this

Was Yeshua's new weapon

I don’t contemplate, I meditate, then off your fucking head”

Protéiforme, torturé, des basses lourdes, un piano grave et puissant qu’on trouvait déjà dans HUMBLE. , DAMN. est vénère, c’est le moins qu’on puisse dire. C’est aussi le témoignage d’un artiste et d’un lyriciste hors-pair. Vous l’aurez compris, dans l’Amérique de Trump, au milieu des violences policières et d’un fascisme latent, Kendrick Lamar est de ceux qui lèvent le poing ganté. 

DAMN. est aussi fait de love (littéralement, dans LOVE.) et de réminiscences des sonorités jazz qui font l’identité musicale de K-Dot. On fait un détour par Compton, et on explore les fiertés et les inquiétudes du rappeur.

Bref, DAMN. résonne dans tous les couloirs de Nova ce matin, et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Surtout qu’à en croire ses fans, un deuxième album pourrait faire son apparition ce weekend… Affaire à suivre.

Visuel : (c) DR