Aller au contenu principal

Programmation hors-normes pour Astropolis 2017

La Rave ultime est à Brest cette année.

Par Jean Morel

Astropolis a dévoilé sa programmation, et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est de la folie pure pour cette 23e édition.

Le festival qui se tiendra les  30 juin, 1er et 2 juillet à Brest a vu les choses en grand pour cette 23e édition.

Dès Vendredi deux des plus grands portes-paroles de la house music contemporaine s'installeront au Bunker Palace à la carène, avec la plus grande représentante actuelle de Chicago, The Black Madonna, et l'inégalable et Motor City Drum Ensemble, digger et selector hors pair...

L'astro-club sera quant à lui bien plus techno : avec le résident du temple Berghain, Anthony Parasole épaulé de l’empereur techno Surgeon en live, et  Dr. (Marina) Rubinstein,

Le samedi, la grand-messe a lieu au MANOIR DE KEROUAL, l’épicentre d’Astropolis et temple de l’esprit rave depuis plus de 15 ans. Qui cette année encore vibre de 5 scènes.

le chapiteau ASTROFLOOR, verra le live de Jacques ; le set de Floating Points ; et la légende Jeff Mills aka « The Wizard » ; Mais aussi le supergroupe Electric RescueMaxime Dangles et Traumer réunis sous l’allianceMöd3rn ; ainsi que live euphorisant du précurseur de la UK house Mr G

Ce line-up serait déjà en soi incroyable, mais la programmation de la cour est elle aussi phénoménale : Karenn, formé par les deux anglais Blawan et Pariah ; la boss de Minimal Wave, Veronica Vasicka ; de l’electro made in Detroit avec d’Aux88 ; Objekt, le vétéran mais indémodable Umwelt, mais surtout, SURTOUT, un final en apothéose avec deux des plus grands de la scène actuelle Joy Orbison et Barnt, réunis pour un back-to-back exclusif au petit matin.

Pour un peu plus de calme il existe la scène chill out. Ou The Herbaliser se frottera à un autre vétéran Dj Oil .

Mais que serait Astro sans sa plus grande figure :  Manu Le Malin avec sa traditionnelle carte blanche sur la scène MEKANIK . Pour cette édition, il invite Marc Acardipane, pour un nouveau live de son aka techno The Mover; la moitié de Fuck Buttons, Blanck Mass ; le collectif parisien qui a remis au goût du genre la rave à la sauce hollandaise, Casual Gabberz, Ben Frost  Mindustries, et la légende Elisa Do Brasil.

Enfin, Manu le Malin remettre le couvert sous son avatar House The Driver, dans la mythique after au Vauban le lendemain

23e édition absolument incroyable donc.