Aller au contenu principal

La Femme en mode Paris Pourri pour son dernier clip

Toute la nuit à Strasbourg Saint-Denis

Par Bastien Stisi

Dans le clip de « S.S.D. » (pour Strasbourg Saint-Denis), issu de son deuxième album MystèreLa Femme molarde par terre pour dégager un sale goût de la bouche, croise des gens allongés sur le pavé (des SDF qui en ont l’habitude, et des fêtards qui l’ont moins), circule entre les corps dans des bistrots trop bondés, fraude dans le métro en enjambant les tourniquets, croise des putes qui se demandent pourquoi tant errer dans les rues, pisse contre des murs pour évacuer les pintes de 16, marche sur les sols qui collent aux pompes, passe au Star Night, et revit, encore et encore, ces dérives nocturnes que l’on est bien nombreux, dans le coin, à revivre également chaque week-end. De la « pop du réel », en quelque sorte. 

Dans cette virée ordinaire, La Femme croise Jacques, aussi, manifestement sorti de sa création de 8 heures consécutives, mais ça c’est encore autre chose. Le clip, et le morceau de base, évoque pour sa part  une relecture (si ce n’est un ersatz…) 2017 du « Paris » de Taxi Girl, et des dérives de Darc et consorts, qui trainaient plutôt pour leur part du côté de Barbès. Les membres de La Femme (garçons et filles compris), eux, sont à l'heure où l'on écrit ces choses du côté de Tokyo, loin de la rue du Faubourg Saint-Denis. Allez faire un tour sur leur Facebook, ils posent des photos marrantes. Et réécoutez aussi leur passage dans le Nova Club de David Blot, pour (un peu) plus de sérieux.

Visuels : (c) DR