Aller au contenu principal
Quand les objets nous aident à déconnecter

Quand les objets nous aident à déconnecter

#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?

Par Sophie Marchand

On connaissait les objets connectés, mais la mode est désormais à autre chose : place à l’ère de la déconnexion, de la respiration digitale bref de la détox numérique. Pour nous aider dans notre reconquête de la réalité, il existe désormais une série d’objets déconnectés.

Pour commencer par faire de chez vous un havre de paix, voici un catalogue qui vous permettra de débrancher. Il y a un an, la marque Parnasse a conçu un plaid en cachemire doté d’une petite poche en cuir. Si tout à l’air normal jusque là, il se trouve que la doublure de la poche est faite en tissu de fibres d’argent, et une fois dedans, votre smartphone perd toute connexion. Simple mais efficace, ce même concept inspire de plus en plus de designeurs. Ainsi Agata Nowak, qui a créé une belle chaise dotée en plus d’une pochette à téléphone, qui coupe elle aussi tout réseau mobile. Voilà de quoi déconnecter depuis chez soi. Mais dans les espaces publics aussi on nous incite de plus en plus à apprendre à débrancher quelques instants.

Pour s’assurer que les gens dans les bars ne soient pas absorbés par leur smartphone existe désormais un Offline Glass. C’est tout bête mais pour que ce verre tienne debout, et puisse être rempli de votre boisson préférée, il doit être soutenu par un téléphone. Du coup, pas de bière si on tient à checker son mobile toutes les 5 secondes.

 

 

Et puis certaines salles de concert ont décidé de monter elles aussi au créneau : désormais, si vous voulez assister aux concerts de leur artiste, il faudra déposer son téléphone à l’accueil. Hors de question de passer le show à le filmer ou à le photographier, il faudra profiter de l’instant présent.

Et là conquête de la déconnexion va encore plus loin : une startup vient en effet de créer un objet connecté qui vous aide à débrancher. Saent, c’est son nom, est un boitier qui vous aide à vous concentrer quand vous vous servez d’un ordinateur. Définissez la tâche que vous devez accomplir, et la petite boite ronde se charge d’empêcher la connexion à des sites de divertissements qui risqueraient de vous faire perdre du temps. Car le problème de l’hyperconnexion est aussi là : le temps que l’on passe sur les réseaux sociaux est souvent du temps qui nous manque pour faire l’essentiel.

 

Et tous ces gadgets sont surtout le signe d’une préoccupation très actuelle : nous rêvons de temps libre, nous avons une soif de savoir, nous sommes curieux de ce qui nous entoure, mais nous peinons à nous débrancher le temps de réaliser que tout cela est accessible à qui sait faire une pause numérique.

Car la vie est ailleurs, et c’est à nous de jouer pour la conquérir.

Retrouvez ici toutes nos chroniques Unplug, pour Ray-Ban.