Aller au contenu principal
Mais pourquoi la musique nous donne des frissons ?

Mais pourquoi la musique nous donne des frissons ?

Quand l'émotion musicale nous traverse.

Par Sophie Marchand

Parfois, la musique nous donne des frissons. Un soudain accès de mélancolie dans la mélodie, une envolée lyrique ou un instant plutôt anodin, et notre corps est traversé par un souffle qui nous dresse littéralement les poils. Cette expérience esthétique s'appelle le frisson, la chair de poule, et donne du fil à retordre à ceux qui s'y intéressent. D'abord parce que cette sensation n'est pas partagée par tout le monde (on estime entre 56 et 85 % la proportion de sujets touchés). Ensuite, parce que le frisson n'a pas d'explication physique claire. On pense que cette réaction servait à nos ancêtres bien poilus, et leur permettait de s'adapter en cas de changement de température. 



Mais même si cette explication était la bonne, quel point commun y a-t-il entre une baisse de chaleur soudaine et un revirement mélodique ? Et d'ailleurs, y a-t-il une musique particulièrement propice au frisson ? Et puis quelles personnes sont particulièrement sensibles à ce que nos amis anglo-saxons qualifient de skin-gasms (orgasmes de peau, pourrait-on traduire) ?  

Ici, le graphique illustre la réaction d'un des sujets de l'expérience. Chaque pic représente un instant où l'auditeur a manifesté une excitation cognitive et ressenti des frissons. 

Une université américaine, la Eastern Washington University, s'est penchée sur la question en a conclu que la capacité cognitive à ressentir ce type d'émotion musicale était liée à ce qu'ils appellent l'Openness to Experience' (la réceptivité à l'expérience) - c'est-à-dire une sensibilité esthétique générale, et une proportion à apprécier la beauté dans la nature, l'harmonie, la curiosité. Ainsi, les sujets capables de se concentrer sur une musique, et de s'immerger dans un morceau pour l'apprécier comme une oeuvre à part entière, seraient plus à même de ressentir ces sensations fortes. Ainsi, le frisson serait une réponse à un fort stimulus émotionnel, et vous pouvez lire la suite de l'étude, par ici. 

Voilà, la prochaine fois que vous ressentirez ce Grand Frisson, vous saurez un petit peu pourquoi. Et n'hésitez pas à nous dire quel morceau vous donne ce vertige.