Aller au contenu principal

Etres hiéroglyphiques

Jamal Moss et Noleian Reusse.

Par Jean Rouzaud

 

Y a-t-il un DJ derrière les platines ? Est la question que certains risquent de se poser aux premières écoutes des albums de JAMAL MOSS.

« Hierogliphic being » pour l’un et « Africans with mainframe », pour  l’autre, celui produit avec NOLEIAN REUSSE. 

Jamal Moss, afro américain de Chicago, se situe dans la lignée de SUN RA ( le jazz en moins)... Mais cet ex-DJ de Techno s’est radicalisé, traversant Acid House, Electronic Body, Noise, Techno Indus…

Jouant de noms comme Sun God, IAMWHATIAM, ou IBM c’est à dire Angry Black Man , on comprend que Jamal Moss est un radical , qui se dit « Urban Refugee » ou « survivor », survivant, mais de quoi ?

Des villes, du système, de l’usure, des difficultés à vivre dans des sociétés en crise et dans les marges , surtout à South side Chicago. 

Ce monde de la musique électronique est très productif avec des labels comme Spectral Sound, Crème Organisation, Klang Electronic, ou Mathematics Recordings le label de Jamal. 

Nous sommes dans la galaxie Afro-futuriste , comme Sun Ra , mais aussi Art ensemble of Chicago, Frankie Knuckles, Phuture, Marshall Jefferson.. 

On serait tenté de voir dans ce « Space Hobo », un futuriste qui aurait rejoint la musique des sphères, à des années lumière de toute mélodie, mais au bout d’un moment, on perçoit un tambour dans le beat !

Bien sûr il y a aussi du rock allemand, planant et répétitif, de l’électro minimale qui est passée par là, et même un zest de musique concrète à la Pierre Schaeffer ? Mais ne nous égarons pas, la jungle de sons de Jamal Moss est déjà assez touffue comme ça.

 

_ Hieroglyphic Being . The Acid documents . CD 12 titres. Soul jazz records.

 

_Africans With Mainframes . Hyeroglyphic being + Noleian Reusse. 

CD 8 titres. Soul Jazz records