Aller au contenu principal
La revue de presse musicale de Linda Lorin

La revue de presse musicale de Linda Lorin

25 avril : hommages à Prince, hommages à Prince et hommages à Prince

Par Linda Lorin, Camille Diao

Image : la couverture hommage à Prince du New Yorker

 

10h sur Nova : ce matin c'est le grand retour de la revue de presse musicale ! Et en une semaine de pause, 3 musiciens chéris par Nova s'en sont allés. Sans compter A$AP Ferg, qui a failli finir dans un accident de la route sur le chemin de Coachella... 

Billy Paul, s'en est donc allé hier, précédé de peu par Papa Wemba, le prince de la rumba congolaise et roi de la sape, qui a succombé à un malaise sur scène à Abidjan. Il avait 66 ans.

Prince lui, en avait 57. Après Bowie et Lemmy, beaucoup d'entre nous se demandent si 2016 ne serait pas une année maudite...  Eh bien vous pouvez éloigner toute pensée magique : le responsable du service nécro de la BBC l'explique tout simplement par le facteur baby boom : la période 1946-1964.  « Les personnes qui sont devenues célèbres à partir des années 1960 approchent de leurs 70 ans et commencent donc à mourir », explique ainsi Nick Serpell.  

Logique, mais Prince nous a quand même pris de cours, d’où le nombre d’hommages dans la presse. Un numéro spécial des Inrocks sort aujourd’hui en kiosques. Et à travers le monde, de The independent au New Yorker, on a pu voir des Unes sublimes, compilées par Courrier International 

Des Unes et des hommages en musique : du rock (Bruce Springteen, Gallagher) à l’électro (le magazine Trax a relevé des tweets de Carl Craig et Ben Klock), en passant par le hip hop (Joey Bada$$)

Coachella évidemment a pensé très fort au kid de Minneapolis. Avec un hommage de LCD Soundsystem

Un autre de Sufjan Stevens

Mac DeMarco lui aussi a eu une belle pensée pour Prince quand il a posté sur YouTube cette reprise de James Taylor, avec dans la description de la vidéo un "RIP Prince"

Et puis, on attendait l'hommage du maître, il est arrivé hier : Stevie Wonder a finalement repris Purple Rain sur la chaîne CBS, après avoir refusé de le faire la veille sur CNN, par peur de s'écrouler. 

Impossible de passer en revue toutes les vidéos qui ont refait surface pour l’occasion. De cette vidéo incroyable de James Brown, Michael Jackson et Prince sur une même scène, jusqu'à ces vidéos rares relevées par le site de Télérama, en passant par les influences de Prince sur le hip hop, compilées chez Konbini. Et ce Let's go crazy sur le plateau de Saturday Night Live.

On notera enfin que le réalisateur Baz Luhrmann a évoqué hier pour Variety le travail de Prince sur la B.O. de son film Gatsby le Magnifique. Le musicien avait préparé une nouvelle version de Thy Will Be Done, chanson originellement composée pour Martika. Le morceau n'avait finalement pas été retenu pour le film, mais pourrait peut-être un jour, qui sait, éclore post-mortem... Comme les milliers de titres que Prince a dû laisser dans son studio de Paisley Park. Lui, qui selon ses plus grands fans, enregistrait l’équivalent d’un album par semaine.