Aller au contenu principal

Déchus par nos héros

Baumgartner dictateur

Par Marie Missou

La preuve qu'il ne faut souvent pas en savoir trop sur les héros d'un jour, qu'il faudrait leur laisser leur statut de héros et ignorer l'homme derrière pour continuer à rêver : telle est la morale de cette interview de Felix Baumgartner au quotidien autrichien Kleine Zeitung dimanche, dans laquelle il déclare que pour résoudre les problèmes économiques et sociaux actuels, ce qu'il faut, c'est une "dictature modérée" - on apprécie l'oxymore - et, encore mieux, une dictature modérée "dirigée par des personnalités expérimentées issues de l'économie privée".


Selon lui, l'exemple de son compatriote Arnold Schwarzenegger comme gouverneur de la Californie est la preuve que la démocratie ne fonctionne pas. Quitte à dire n'importe quoi, il aurait aussi pu citer Hitler, un autre con patriote.

Point Godwin atteint, merci. De rien.