Aller au contenu principal

La perversité de la relation des hommes à la nature

47 sombres micro-métrages.

Par Jean Morel

C'est un court-métrage qui a été multi-récompensé depuis deux ans dans tous les festivals possibles et imaginables, Symphony n°42. Mais grâce à la mise en ligne par son créateur Réka Bucsi , il est aujourd'hui disponible à tous. Une réflexion sur les relations paradoxales qui lient l'homme à la nature, au détour de 47 micro-histoires à la fois magnétiques et déprimantes.