Aller au contenu principal

Les racistes meurent plus jeunes

Prenez le en compte avant dimanche…

Par Jean Morel

Être raciste mène a une mort prématurée. Prenez en note, ça n'est pas nous qui le disons, ce sont des chercheurs d'Harvard et de l'université de Columbia en Pennsylvanie. Leurs études démontrent en effet que vivre dans un environnement ou les préjugés raciaux prédominent est souvent corrélé à un risque de mortalité élevé. 

Pour cette étude, les chercheurs ont utilisé des recensements et des sondages menés entre 1993 et 2002, en les confrontant aux registres de décès. En 2008, 15 % des participants ayant participé à l'étude étaient décédés. Or en comparant des zones avec un racisme ambiant moindre avec des zones où les préjugés dominent, on note une différence de risques de décès de 23 % supérieure chez les xenophobes.

Il est important de noter que si l'étude n'inclut pas les choix de vie, elle prend en revanche en compte les facteurs socio-économiques, on ne peut donc imputer cette mortalité à des divergences sociales, ce qui ne rend le chiffre différentiel que plus important.

Il faudrait évidemment avoir toutefois accès aux questions de l'étude pour en étudier leur formulation, car un raciste et bien souvent lâche et ne s'assume pas…

Toutefois notez bien les petits amis racistes, qu'en vrai, vous vous faites du mal… Allez apprenez à être moins sots et vous aimer les uns les autres, vous allez voir ça fait du bien.