Aller au contenu principal

Comment Apple nous a volé 1 minute de David Bowie

Même Bowie se soumet à la Pomme.

Par Jean Morel

Le titre Blackstar a été un véritable petit évènement tant il a été un bonheur pour nous d'entendre à nouveau David Bowie tutoyer les anges, avec sans doute là son meilleur morceau depuis des lustres, innovant encore, profond, toujours, même des années plus tard.

 

 

Toutefois ce qui est drôle est de noter que David Bowie n'est plus omnipotent, plus la star qui pouvait absolument tout se permettre comme au faîte de sa gloir. Il s'est retrouvé confronté à la difficulté de la promotion 2.0. Ou du moins des canons de la pop tel que Apple les conçoit.

C'est en effet le mythique producteur Tony Visconti, vieux compagnon de route de Bowie, (dès 1975 il participe à Young Americans) qui relate dans le Rolling Stone que chanson Blackstar faisait initialement plus de 11 minutes.

C'est ce titre que Bowie avait retenu en single pour annoncer la sortie de l'album le 8 décembre prochain. Mais le génie de la pop a alors découvert que son ambition créative était désormais hors-format selon l’iTunes Store, la plateforme d’Apple, qui refuse de vendre à l’unité des morceaux de plus de 10 minutes. Bowie a donc décidé de réduire le titre d’une minute (Elle fait donc maintenant  9’57 précisément) afin qu’il puisse s’insérer dans dans les clauses d'Apple. Il est tout de même intéressant de noter qu'aujourd'hui, Bowie n'a plus le pouvoir de chambouler les formats, et que les lois marchandes de la pomme régissent plus que jamais la création…