Aller au contenu principal

Far Arden de Kevin Cannon

Pirates de l'Arctique

Par Marie Arquié

En ce jour de 161ème anniversaire de Moby Dick célébré par Google, après tout pourquoi pas, il convient parler baleinier, pirates, jambe de bois...

C'est un roman graphique qui le permet avec, à l'intérieur de sa couverture cartonnée, une carte des îles du Haut-Arctique Canadien au milieu desquelles une île Melville se pavane. La coïncidence est heureuse et donne envie de tourner la page suivante.

C'est dans l'île de Devon que se trouvent les personnages de l'américain Kevin Cannon dans sa première oeuvre de fiction : Far Arden.

 

 

" Dans un port baleinier abandonné à la pointe nord-ouest de l'île Devon vit un homme aussi froid et impitoyable que l'arctique...SHANKS, Pirate de l'Arctique."

Et ainsi apparait le héros de cette fable complêtement barrée. Sur fond de crise environnementale se déploie la quête d'une île utopique dans laquelle se croisent et se confrontent des écolos peu scrupuleux, des pirates qui frappent, un enfant loup, des scientifiques douteux, de vieilles amours et de nouvelles gnôles, le tout servi par un humour absurde et corrosif et un dessin noir et blanc faussement tendre toujours réjouissant.

 

Un univers à naviguer tout à fait dès le 22 octobre.

Far Arden de Kevin Cannon, 382 pages, Cà & Là, 22 euros.