Aller au contenu principal

Quand Roy Ayers secouait le Soul Train

Images d'archives pleines de groove.

Par Jean Morel

Très belles images d'archives retrouvées par Wax Poetics, une époque bénie où la funk, la soul, le jazz étaient régulièrement diffusés à la télévision, et où danser était un art de vivre. Le symbole absolu de la médiatisation de ces musiques était sans doute le Soul Train. Cette émission de « live » (il s'avérait en fait que les performances étaient lip-synchées), a vu se succéder toutes les plus grandes stars du funk devant des danseurs déchaînés. Parmi ces performances, celles-ci, impliquant Roy Ayers et son groupe sont particulièrement jouissives, parce que les archives conçernant l'homme sont bien rares. Une atmosphère particulière s'en dégage et c'est cette expérience que nous font revivre ces vidéos, notamment Searching et Everybody Love the Sunshine, deux classiques indépassables.