Aller au contenu principal
L'histoire d'un club mythique

L'histoire d'un club mythique

"Do You Own The Dancefloor ?" - l'histoire de l'Haçienda !

Par Sophie Marchand

L'Haçienda, c'est un club mythique de Manchester qui a fait les joies des clubbers européens des 80s. Entre ces quatre murs, montés par le label Factory grâce aux royalties rapportées par New Order, tous les premiers grands noms de l'acid house ont fait suer le public et crisper les mâchoires. Laurent Garnier (sous le nom de DJ Pedro) y a installé son Summer of Love, les Happy Mondays y ont dealé quelques petites pépites, les Chemical Brothers ont galvanisé les foules. 

Dans ce club - aussi appelé Fac 51, comme on annote une sortie de label - il s'en est passé des choses. Et si certaines ont marqué positivement l'histoire du clubbing et de la musique, d'autres, plus dramatiques, ont conduit à la fermeture définitive du lieu en 1997. Depuis, les locaux ont été détruits, la vague électronique a eu le temps de disparaître pour mieux revenir, et parmi les dizaines de documentaires qui fleurissent sur le sujet, "Do You Own the Dancefloor" entend faire un point sur l'histoire de cette scène. 

Instructif et bien pensé, les fonds du projet sont reversés à l’association Cancer Research & Kidneys for Life. Comme quoi, tout le monde grandit.