Aller au contenu principal

Radiohead et Lauryn Hill entrent dans le patrimoine du Congrès américain

Des disques protégés par la nation américaine.

Par Jean Morel

C’est un des rôles dont est investi le Congrès des États-Unis c’est à dire le pouvoir législatif composé du Sénat et de la chambre des représentants, préserver le patrimoine culturel. A la librairie du congrès américain est donc prévu un registre à cet effet qui répertorie les œuvres numériques dans le cadre du National Recording Preservation Act.

L’ambition est, chaque année, d’augmenter le catalogue de la bibliothèque nationale américaine, en sélectionnant des livres, mais aussi des disques, qui vont entrer au patrimoine du pays au motif qu'ils sont "culturellement, historiquement et esthétiquement significatifs".

Et les parlementaires n’ont pas trop mauvais goût puisque cette année, plusieurs albums cultes ont été sélectionnés dont le Ok Computer de Radiohead et The Miseducation Of Lauryn Hill' par Dame Lauryn Hill, mais aussi les disques de The Doors par exemple. Des disques qui trônent de longue date dans la discothèque de Nova toutefois.