Aller au contenu principal

Un street-artiste agressé pour avoir prôné un message de paix…

Nova soutient le street-artiste Combo.

Par Jean Morel

Il n’y avait pourtant pas plus explicite et plus pacifique que ce que le street artiste Combo venait d’afficher sur un mur, Coexist, avec les symboles des trois religions monothéistes les plus mainstream, (oui oui vous savez Nova et la culture de l’underground…) ce samedi 30 Janvier à la porte Dorée, quand quatre jeunes lui ont demandé de l’effacer avant de le rouer de coups devant son refus, comme le raconte Le Monde.

A 28 ans, Combo a parcouru le monde pour transformer les rues en son terrain de jeu, toujours dans des combats légitimes comme ce jour où il a affiché des pages Google censurées par le gouvernement dans les rues de Hong Kong. Un parcours constamment passé à sortir des carcans dans lesquels on essaye de le mettre, il est rebeu et part à Beyrouth, les clichés sont faciles alors il fera le « djih-art » et prônera "Moins de Hamas et plus de Houmous". A Paris au Chatelet, il écrit en anglais « Savez-vous que les musulmans finissent leurs prières par amen, comme les juifs et les chrétiens ? ». Bref des messages qui interpellent pour mieux faire réfléchir, et c’est ce qui semble devenir de plus en plus difficile, puisque même les messages de paix finissent par devenir objets de crispation.

Nova lui apporte tout son soutien et des bisous d’amour. 

Via Le Monde