Aller au contenu principal

Le mouvement Ferguson et ses médecins de fortune ont le remède anti-lacrymo

La débrouille contre la douleur.

Par Jean Morel

L’année 2014 aura bien été marquée par les évènements de Ferguson aux Etats-Unis, où la révolte continue de gronder, mais aussi de s’organiser. Pour preuve, aujourd’hui des manifestants se sont improvisés infirmiers de manifs.  Ces toubibs improvisés ne datent pas d’hier aux Etats-Unis, on les recensait déjà lors des manifs contre la guerre du Vietnam, mais leur apparition dans la forme la plus moderne date des manifs de 1999 à Seattle lors du sommet de l’OMC. Lors de ces manifestations, le gaz poivre avait alors été massivement utilisé tout comme les flashballs quand les équipes médicales n’étaient, quant à elles, pas tolérées derrière les lignes de police. On a aussi ces manifestants-infirmiers lors du mouvement Occupy Wall Street dont témoigne la photo ci-dessous où ces "secouristes" s'affublaient d'une croix rouge.

 

 

Dès lors il faut bien se débrouiller, et se soigner comme on peut, c’est ainsi que les manifestants s’organisent, à l’instar du groupe Gateway Region Action Medics, qui s’est donné pour mission de « soigner ceux qui se mobilisent » dans le cadre des actions autour de Ferguson.

Interviewé par Vocativ, Brian Dominik, un de ces médecins de fortune depuis 1993 livre ses secrets de grand-mère face à l’exposition aux gaz lacrymo ou Poivre.

« La plupart du temps nous devons intervenir sur des cas d’irritations de la peau et des yeux, ces irritations peuvent être soignées par une concoction de notre cru, que nous appelons ironiquement LAW. En gros il s’agit de mélanger du Maalox (en suspension buvable) et de l’eau à raison d’un litre pour un litre. Nous vaporisons cette préparation sur la peau des gens gazés, et ça marche extrêmement bien, et la plupart du temps ça leur permet même de reprendre la manifestation en quelques minutes. »

Dans une période politique où Nicolas Sarkozy nomme des membres d’extrême droite comme Secrétaire national à l’UMP, et le FN prône fièrement être le premier parti de France sur ses affiches, gageons que ce genre de recettes risque de nous être rapidement utile…