Aller au contenu principal

Quand les poules avaient des dents

Une réévaluation de l'expression par la Science

Par Marie Missou

Préparez vous à ce que l'expression "quand les poules auront des dents" prennent un tout autre sens. Puisqu'en l'état actuel des recherches scientifiques, il faudrait compter sur une distorsion spatio-temporelle pour y légitimer l'emploi du futur. 

Car, fut un temps où les poules, ou leurs ancêtres en tout cas, avaient des dents . Descendants des dinosaures carnivores, les premiers oiseaux étaient pourvues de dents, et ils les ont perdues en chemin. Une étude internationale publiée dans la revue Sciences aujourd'hui propose même une date : l'édentulisme (mot que vous pourrez aussi utiliser quand vous serez très âgé puisqu'il désigne la perte généralisée des dents) est survenu il y a 116 millions d'années. 

Pourquoi l'évolution les a-t-elles ensuite doté d'un bec ? Le palétontologue Antoine Louchard a des hypothèses : 

"Un bec corné, léger, est un atout pour le vol ; un gésier musculeux est plus efficace que des dents pour mastiquer la nourriture et offre un meilleur centre de gravité ; la diversité des formes de becs donne accès à des niches écologiques très variées. »

Une datation précise donc (à un million d'années près) permise grâce à l'utilisation du fameux Big Data : vous en saurez plus sur Le Monde Paléontologie